Aller au contenu principal
Parution

Massimo Faggioli, Joe Biden, un catholique face à l’Amérique
Bayard – septembre 2021 – 252 pages – 19,90€

L’auteur, Massimo Faggioli, historien italien qui enseigne à l’université Villanova en Pennsylvanie, est un fin connaisseur des USA, de l’histoire des différentes Églises et il montre combien la religion peut influencer la vie politique.

Joe Biden qui est à la fois président des États-Unis d’Amérique et catholique est dans une situation qui n’a rien de facile. Les Églises protestantes sont majoritaires, les Évangéliques sont puissants – on l’a vu avec le soutien passionné à Trump de pasteurs évangéliques. Il peut y avoir une méfiance à l’égard du catholicisme qui regarde vers Rome. L’Église catholique elle-même, aux USA, est divisée et les évêques conservateurs sont nombreux et puissants. Certains sont hostiles au pape François lorsqu’il prend la défense des migrants ou met en garde contre un capitalisme qui ne se soucie pas des personnes. Les médias républicains peuvent être très hostiles au pape ; son opposition au capitalisme en fait un « communiste ». Le même courant conservateur a fait de la lutte contre l’avortement un objectif primordial. Certains évêques ont souhaité priver Biden de l’accès à l’eucharistie en raison des positions du parti démocrate sur l’avortement. Les relations du président avec la conférence des évêques américains sont houleuses.

Joe Biden est le second président des USA à être catholique. Avant lui J.F. Kennedy prenait soin de séparer nettement politique et religion. Ce n’est pas le cas de Biden qui affiche sa foi. Religion et politique sont pour lui profondément imbriquées. Il est soucieux de justice sociale dans la continuité du concile Vatican II et ses priorités recoupent celles du pape François.

Pour l’historien Massimo Faggioli, Joe Biden doit veiller à maintenir des équilibres précaires au sein du catholicisme et être le président de tous, entreprise ardue. Pour lui, la fonction présidentielle est une sorte de ministère laïc, une opportunité pour le pays et pour l’Église, s’il arrive à retisser une unité.

Ce livre est passionnant pour nous, Français, qui nous référons au concept de laïcité, une notion qui n’intervient pas dans les débats américains. Il est précieux que cet ouvrage ait été traduit, car il livre une information précise et sûre qui montre combien les USA, qui nous paraissent proches, peuvent différer de l’Europe. Maintenant, le livre n’est pas toujours facile à suivre, l’auteur se réfère à l’histoire ancienne ou récente dans des allers-retours nombreux, avec force noms propres. Mais il mérite cet effort de lecture car il traite de la société américaine en nous donnant des clés pour une meilleure appréhension.
 

Danielle MÉRIAN, au nom du comité de lecture

Joe Biden, un catholique face à l’Amérique
The website encountered an unexpected error. Please try again later.