Aller au contenu principal

Dimanche 4 février 2024 – 5e dimanche du temps ordinaire – 1 Co 9, 16-19.22-23 ; Mc 1, 29-39

Dans ce passage aujourd’hui, Jésus sort de la synagogue de Capharnaüm, où il est allé prier avec ses amis en se joignant aux autres mais aussi pour y parler d’un Dieu Père. Puis, il sort de la ville pour aller au désert. Jésus a besoin de prendre le temps de méditer et de prier avant d’annoncer l’amour miséricordieux de son Père.

Il parcourra ainsi toute la Galilée ainsi que d’autres régions comme Il le déclare aux Apôtres : « Allons ailleurs, dans les villages voisins, afin que là aussi je proclame l’Évangile ; car c’est pour cela que je suis sorti. » Sa mission est d’apporter l’Évangile à tous, élargissant l’annonce du proche au lointain, vers ceux qui ne viennent pas vers lui.
« Allons ailleurs
 » n’en est qu’à ses débuts ! Paul l’exprimera à sa manière, dans ses rencontres ou ses lettres : « Frères, annoncer l’Évangile, ce n’est pas là pour moi un motif de fierté, c’est une nécessité qui s’impose à moi. »
Jésus, venu de Dieu, tu nous invites à nous lever, à sortir de nos enfermements, de nos préjugés. Marchons avec Toi en paroles et en actes. Sortons de ces cercles familiers qui nous gardent au chaud… parfois loin des réalités des autres.

Guidés par l’Esprit-Saint, agissons pour témoigner au monde l’immense tendresse de Dieu, sa compassion. N’attendons plus ! Réveillons-nous avec nos frères et sœurs ! C’est l’heure !
Dans nos vies, aujourd’hui, ces « ailleurs », quels sont-ils ? Où sont-ils ? Quelles missions nous engagent-elles ?

Certains « ailleurs » sont proches, parfois à la périphérie de nos villes, de nos sociétés, de l’Église… Ils peuvent être nos voisins… nos amis… notre famille…

Allons-nous agir ? Ou laisserons-nous à d’autres le soin de le faire ? 

D’innombrables « ailleurs » attendent ceux qui ne sont pas sourds ni aveugles. N’attendons pas pour vivre l’Évangile !

Crédit photo
Peggy und Marco Lachmann-Anke dePixabay
Image