Aller au contenu principal
Monseigneur Mousset

«Face au manque de prêtres en milieu rural, personne ne peut prétendre détenir «la» solution. Les réponses sont multiples et nous de vons partager nos expériences. Dans mon diocèse de Dordogne, je suis heureux de participer à la recherche d’une présence d’Église sur ce territoire du Périgord.

J’entends l ’inquiétude . Elle est légitime. Mais il ne faut pas se crisper sur ce manque et cette peur. Je veux également rendre grâce à Dieu pour tout ce que cette situation de pauvreté nous conduit à vivre. Je pense notamment à l’accueil de prêtres venus de l’étranger. C’est une belle expérience de l’universalité de l’Église qui se manifeste. C ’est une chance et une richesse. Il ne faut pas pour autant considérer les prêtres venus d’ailleurs comme une solution systématique à tous nos problèmes.

Un prêtre n’est pas un prestataire de services. Il ne s’agit pas de maintenir un système ecclésial tel qu’il fonctionnait autrefois, alors qu’ il ne correspond plus à la situation actuelle. Il y a, aujourd’hui encore, la tentation de réduire l’Église à un clocher et de considérer que si la messe n’y est pas célébrée chaque dimanche, alors il n’y a plus rien ! L’autre tentation est de vouloir tout centraliser au détriment de la proximité.

Nous devons donc réfléchir à la place des laïcs. N’oublions pas que la vie, la liturgie et la prière de l’Église ne s’identifient pas seulement à la célébration de l’eucharistie. Ce qui constitue l ’Église ce n ’est pas une juxtaposition de communautés, mais leur communion, leur fraternité.

Des espaces de rencontre à l’écoute de la parole du Christ se mettent en place comme dans le secteur de Monpazier Beaumont. C’est un temps de prière, de partage d’expériences de vie et de convivialité animé par des personnes formées. Il ne faut pas se crisper sur une seule manière de se rassembler. Ayons une posture missionnaire et faisons confiance à l’Esprit saint. »

Recueillis par François VERCELLETTO

Auteur

François VERCELLETTO

Voir aussi

« Il est urgent que les gens se retrouvent pour partager leur foi »

Les chiffres sont implacables. La France compte moins de 12 000 prêtres diocésains, dont la moitié âgés de plus de 75...

Les longues journées d’un curé de campagne

Reportage Il est 6h 45, ce jeudi d’avril . La lumière du presbytère vient de s’éteindre. Casquette vissée sur la tête...