Aller au contenu principal

Commentaires

Posté par Roselyne

lun 04/12/2023 - 12:33

Permalien

Si vous voulez bien, je réagis sur deux points :
Le premier : "Abram a tout faux" ! Pourquoi dites-vous cela ? Au nom de quelle conception de l'alliance ? Peut-être était-ce un rituel terrible et terrifiant mais tellement porteur de sens pour celui qui s'y engageait ?
Je suis comme vous porté à critiquer les rites, parfois insupportables... Mais quels rites peuvent échapper à la critique rationaliste... et desséchante ? Est-ce que nous sommes en train de décroître (Eglise catholique en Europe) pour avoir abandonné les rites, ou pour en avoir trop gardé d'insupportables ? A vrai dire, je ne sais plus...
La justification de la possession de la terre par l'Ecriture, la "terre promise" à Abraham, l'odieuse justification des colons en Cisjordanie (et Dieu sait si je défends le droit à l'existence d'Israël) ! Mais on n'a pas le droit de tirer de l'Ecriture un demi verset, d'ailleurs d'un grand flou (sur la localisation et encore plus sur l'époque de réalisation de la promesse, enfin sur la définition de la descendance d'Abram : Ismaël ? Isaac ?)) sans lire tout l'ensemble. La terre a été perdue... Et les penseurs juifs de l'exil, deutéronomistes surtout, ont relu l'alliance et la promesse de la terre comme conditionnelle ! Si tu n'accueilles pas l'étranger, l'immigré, si tu ne te soucies pas de la veuve et de l'orphelin, la terre te vomira...Lisez Lévitique 26, Deutéronome 28 (terrible !), 30 (surtout 15-20) et 31 !

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.