Vous êtes ici

Qui sommes-nous : Les trois ministères de la Conférence

Onglets principaux

La Conférence, née le 11 octobre 2009 lors de la marche des cathos citoyens est un espace d’opinion publique qui encourage la prise de parole des baptisé-e-s. Une charte partagée par les adhérents définit sa vocation : « Ni partir, ni se taire » et « Nous ne demandons rien, nous espérons tout ». Indéfectiblement attachée à la Bible et à la Tradition vivante de l’Église, la Conférence se situe résolument à l’intérieur de l’Église, en soutien à l’institution, afin de l’aider à se consacrer sereinement à sa vocation fondamentale : annoncer l’Évangile aux femmes et aux hommes ’aujourd’hui.

Les trois ministères de la Conférence :

Le ministère de l’Écoute

Écouter fait du bien, nous relie les uns aux autres, nous enrichit. Et Dieu est au bout de notre écoute. Pour la Conférence, écouter est une tâche prioritaire, un vrai ministère.

 

 

Le ministère de l’Espérance

La Conférence est née de notre espérance : oui l’Évangile a un avenir ; oui le Christ accompagne notre monde qui change. Chez nous l’espérance est un ministère « naturel ».

 

 

 

Le ministère de la Bienveillance

Dire du bien, c’est faire comme Dieu, aux jours de sa création, et comme Jésus qui ne juge ni ne condamne. Que la Conférence bénisse ce qui se fait de bon, parce que cela fait grandir la vie.

Visiteur
Interview d'Anne Soupa le 8 mars sur RCF
Anne Soupa résume clairement L'ESPRIT DU CHRISTIANISME de Joseph MOINGT, sans y faire la moindre allusion. Convergence ou influence ?
Contact: 
nidrareg@free.fr
Visiteur
Bravo à Anne Soupa pour
Bravo à Anne Soupa pour son intervention d'hier sur RCF . Claire et ferme dans ses convictions que je partage et pleine de bienveillance face à des interlocuteurs bien plus acerbes ! Merci
Contact: 
Anne.Sommelet @Orange. Fr
Visiteur
Votre post sur les conférences de Carême
Je viens de lire votre post sur les CC et ne suis guère surprise. Lorsque GdM était curé de St Jean-Baptiste de la Salle, un de ses vicaires a brusquement disparu, cela nous a été annoncé un dimanche de décembre 2011 avec effet immédiat. Il partait "en Afrique"; en réalité, déplacé en pénitence dans un monastère au Maroc. Ce prêtre a été condamné à 6 mois avec sursis pour attouchements sur un des servants d'autel (dont il avait la charge): parent de servants d'autel, cela ne nous a jamais été dit! Ou alors à une messe où je n'étais pas et où probablement les annonces étaient lues en hébreu ou en latin. PAs de courrier, pas de mail, rien dans le bulletin paroissial, rien. GdM a donc sciemment protégé "son" vicaire en privant les parents de leur droit à vérifier que l'intégrité de leurs enfants avait été respectée. Pire encore: dans Le Point, le diocèse affirme que les familles ont été prévenues. C'est faux. Dans le CR de Mgr de Moulins-Beaufort à la CIASE, il évoque seulement un jeune inondé de SMS, en oubliant les attouchements et les 6 mois avec sursis. Je vous invite à relire ce qu'il en dit (curieusement, le CR de son allocution n'apparaît plus sur le site de la CIASE mais on peut le retrouver: https://www.ciase.fr/wordpress/wp-content/uploads/2020/02/2019-11-28-CR-Mgr-de-Moulins-Beaufort-et-P.-Magnin.pdf) Dans sa magnanimité, l'Eglise a néanmoins célébré les dix ans de ce prêtre en grande pompe en juin 2012: https://www.paris.catholique.fr/Pourquoi-venir-aux-Ordinations.html Donc les curés et évêques continuent à entretenir le silence et/ou à minimiser les faits. Non, ils n'ont pas évolué. Et GdM doit bien connaître Satan en effet, mais pas pour les raisons qu'on croit....
Contact: 
clnlclrc@gmail.com

Ajouter un commentaire

Adresse courriel valide (obligatoire)
Entrez vos commentaires dans la zone de texte ci-dessous Vous pouvez modifier les styles, aller à la lignes pour des citations utiliser de préférence l'italique.