Vous êtes ici

logique de la victime