Vous êtes ici

liturgie

L’affreux soupçon !

administration_ccbf : 29 Mars 2014

« Ni lui ni ses parents… » L’affreux soupçon ! Car il nous faut toujours un coupable, à n’importe quel prix ! Alors pourquoi ne pas nous en prendre à Dieu ? C’est le chemin le plus direct. L’arbitraire humain pose assurément la question de l’arbitraire divin. Des trois affirmations : 1) Dieu est infiniment bon, 2) Dieu est tout-puissant, 3) Le mal existe, nous savons que l’une est de trop. Laquelle allons-nous biffer ?

Pages