Vous êtes ici

« Bon Livre », novembre 2020, Jean Pierre Longeat et Monique Hébrard, Sur les traces de l’au-delà – Conversations

Daniel GUFFLET
Sur les traces de l’au-delà – Conversations

 

Prix littéraire de la Conférence : « Bon Livre », novembre 2020
Cette « Note de lecture » vous invite à vous procurer l’ouvrage, à le lire, afin de pouvoir voter pour le livre de votre choix, parmi les « bons livres » proposés par la Conférence.

Jean Pierre Longeat et Monique Hébrard, Sur les traces de l’au-delà – Conversations
Éditions Salvator – mai 2020 – 192 pages – 19,80€

Jean Pierre Longeat est moine bénédictin, ancien abbé de l’abbaye Saint Martin de Ligugé. Il est depuis toujours passionné de musique. Monique Hébrard est journaliste et participe depuis plusieurs années aux travaux du Comité de lecture de la Conférence des Baptisé-e-s. Ces deux coauteurs se connaissent bien, en particulier pour avoir déjà écrit ensemble un livre remarquable : Paroles d’un moine en chemin.

Leur récent ouvrage Sur les traces de l’au-delà nous propose un magnifique voyage à travers les Écritures. Dans leurs conversations à bâtons rompus, ils confrontent leurs interrogations, leurs expériences et leurs convictions. Il ne faudrait pas lire ce livre d’une seule traite. Chaque dialogue a été condensé par Monique Hébrard pour offrir au lecteur des textes brefs et denses – deux à trois pages seulement qui peuvent être pour chacun l’occasion d’une belle méditation.

Une première partie enquête sur l’Au-delà en confrontant sur ce sujet diverses traditions. La deuxième partie revisite plusieurs scènes et plusieurs personnages du Premier Testament, portant un regard original sur certains épisodes parmi lesquels le fameux récit de la tour de Babel. Dans la troisième partie, la conversation s’appuie davantage sur le Deuxième Testament et propose une large ouverture vers la Vie et la Résurrection. La quatrième partie est un témoignage très personnel de Jean Pierre Longeat sur la façon dont la vie monastique et la règle de saint Benoît le plongent dès aujourd’hui dans la vie éternelle. « L’attitude juste, dit-il, est de laisser passer la vie sans lui faire obstacle, sans la capturer, sans la détourner pour en faire sa chose comme si on en était propriétaire. »

De tous ces textes réunis se dégage la même confiance paisible : en tout temps et en tout lieu, Dieu est créateur et maître de la Vie. Un livre lumineux à lire par tous ceux, jeunes ou moins jeunes, qui souhaitent nourrir leur vie spirituelle. Il aidera chacun à « devenir un nouveau-né de la vie plénière ».


Daniel Gufflet

Rubrique du site: 
Les actualitésAnnée 2020. Le livre du mois
Ajouter un commentaire