Vous êtes ici

Quels talents ?

Équipe de Pau C-F-E
aide charité
aide charité © willian_2000 @ Pixabay - Domaine public


Dimanche 15 novembre 2020 – 33e dimanche du temps – Mt 25, 14-30 

Il semble que dans cette parabole des talents, Jésus nous pose une énigme… et l’on peut remarquer que tous les orateurs n’y voient pas la même chose ! Pour certains il s’agit de dons en tant que capacités : intelligence ou autres. Pour d’autres d’argent, de pièces d’or qui désigneraient la Bonne Nouvelle. Pour d’autres encore, les talents ne sont pas tant ce que Dieu a donné à chacun que les responsabilités que nous sommes appelés à assumer.
En fait, il semble que ce don soit « tourné » vers une mission qui a quelque chose à voir avec la croissance du Royaume, de la justice et de la miséricorde qui ensemble le font fructifier.

Aujourd’hui, cette parabole nous appelle à être entreprenants, pour aller à la rencontre de Dieu sur nos chemins à travers celui qui est là, tout proche, et qui a besoin de notre présence et de nos actes ! Le Christ nous interpelle : entendons-nous l’appel de ce monde à faire grandir sans préjugés, sans peur et avec audace ? Grâce à la force de la Parole de Dieu, nous pourrons aller vers de nouveaux horizons et prendre des risques mais aussi permettre à d’autres de découvrir cet amour (Caritas) qui nous fait vivre.

Si nous « enterrons » ce don confié par Dieu, tout va vite de travers. Nos relations ne produisent plus de fruits et nous sommes délaissés, malheureux, nous perdons même des relations fraternelles. La parabole des talents nous rappelle aussi, que si nous croyons en un Dieu dur et prompt à la colère, nous risquons d’être comme le troisième serviteur et de rester dans notre petit univers étriqué.

Alors il faut certes veiller mais surtout AGIR : nous ne sommes pas des momies de musée*. Éveillés, nous sommes invités à participer et à réveiller aujourd’hui ce monde qui nous entoure ! Comment y participer ? C’est Jésus-même qui nous offre une solution dans la parabole du Royaume qui suit ce texte: « chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait. » (Mt 25, 40)

Cette parabole était un message pour les disciples qui auraient à poursuivre le chemin, à prendre des risques pour annoncer l’amour miséricordieux de Dieu pour tout être humain. C’est toujours un message pour nous qui, malgré les difficultés, essayons de vivre l’Évangile dans ce monde qui est fait pour évoluer sans cesse !**


Équipe de Pau (F.C.E.)


Pape François dans Evangeli gaudium :
* « La psychologie de la tombe, qui transforme peu à peu les chrétiens en momies de musée, se développe. » (§83)
** « Nous ne pouvons rester impassibles, dans une attente à l’intérieur de nos églises (...) il est nécessaire de passer d’une pastorale de simple conservation à une pastorale vraiment missionnaire. » (§15)

Rubrique du site: 
Les actualitésCommentaires des lectures dominicales
CASTILLE Philippe

La parabole des talents pour moi nous incite à cultiver la bienveillance comme François nous le dit dans Fratelli Tutti (222): "Il est cependant possible de choisir de cultiver la bienveillance. Certaines personnes le font et deviennent des étoiles dans l’obscurité."

Ajouter un commentaire