Vous êtes ici

Éduquer dans la foi aujourd’hui

José Antonio PAGOLA
Sainte Famille
Sainte Famille © drehkopp @ Pixabay - Domaine public


Dimanche 27 décembre 2020 – La Sainte Famille – Luc 2, 22-40

Le passage de Luc se termine par ces mots : « L’enfant grandissait et se fortifiait, plein de sagesse, et la grâce de Dieu était avec lui. »

Lorsque nous parlons aujourd’hui d’« éduquer dans la foi », que voulons-nous dire ? Plus précisément, l’objectif est que les enfants comprennent et vivent de manière responsable et cohérente leur adhésion à Jésus-Christ, en apprenant à vivre d’une façon saine et positive à partir de l’Évangile.

Mais de nos jours, la foi ne peut être vécue n’importe comment. Nos enfants doivent apprendre à être croyants au sein d’une société déchristianisée. Cela exige de vivre une foi personnalisée, non pas par tradition, mais une foi qui soit le fruit d’une décision personnelle; une foi vécue et expérimentée, c’est-à-dire une foi qui se nourrit non pas d’idées et de doctrines, mais d’une expérience gratifiante; une foi qui n’est pas individualiste, mais partagée d’une certaine manière dans une communauté croyante; une foi centrée sur l’essentiel, qui peut coexister avec les doutes et les questions ; une foi qui n’est pas honteuse, mais engagée et qui rend témoignage au milieu d’une société indifférente.

Cela requiert aujourd’hui tout un style d’éducation à la foi où l’important est de transmettre une expérience plutôt que des idées et des doctrines ; enseigner à vivre les valeurs chrétiennes plutôt qu’à se soumettre à des normes ; développer la responsabilité personnelle plutôt qu’imposer des coutumes ; favoriser l’intégration dans la communauté chrétienne plutôt que développer l’individualisme religieux ; cultiver une adhésion confiante à Jésus plutôt que de résoudre des problèmes de foi de manière abstraite.

Dans l’éducation de la foi, ce qui est décisif, c’est l’exemple. Que les enfants trouvent chez eux des « modèles d’identification », qu’il ne leur soit pas difficile de savoir comment ils doivent se comporter pour vivre leur foi de manière saine, joyeuse et responsable.


José Antonio Pagola
Traducteur : Carlos Orduna

Rubrique du site: 
Les actualitésCommentaires des lectures dominicales
Ajouter un commentaire