Aller au contenu principal

Commentaires

Je ne suis pas sûre que votre question soit bien dans notre champ de travail ! Et je ne suis pas spécialiste des apparitions...
Néanmoins il y a une chose dont je suis sûre (et qui a toujours été la position du magistère de l'Eglise catholique) : les apparitions de Jésus ressuscité à ses disciples fondent notre foi. Le mot apparition n'est pas bon. Il vaudrait mieux traduire : "il s'est fait voir" à ses disciples, et nous nous arrêtons là devant le mystère de la foi. En tout cas, c'est sur le témoignage des disciples que nous, chrétiens, nous croyons désormais, "sans avoir vu" (Jean 20, 29).
A ce titre les rencontres des disciples avec Jésus ressuscité sont d'un tout autre  ordre que n'importe quelle "apparition" ultérieure.
Tout nous a été donné et dit dans sa mort et sa résurrection ; aucune apparition ne peut rien y ajouter. Nous avons seulement la tâche infinie d'essayer de connaître toujours mieux Jésus, le Christ vivant, et de le suivre dans son chemin vers le Père.

Les "apparitions" à Bernadette à Lourdes, ou à telle autre personne sont parfois (pas toujours) reconnues par l'Eglise catholique. Je ne sais absolument pas si elles sont explicables. De toutes façons, elles ne sont pas objet de foi.
Roselyne

Posté par
Marie-Madeleine

lun 23/01/2023 - 14:18

Permalien

1- une remarque. C'est drôlement bien d'avoir une traduction "au plus près"! Les traductions habituelles (officielles ?) sont trop "lisses" Je n'avais pas compris, jusqu'ici, que Dieu s'émerveille . Je pensais que Dieu avait seulement émis des jugements positifs.
2- une question. Très souvent il ya des répétitions, on lit deux fois les m^mes mots exactement. Je pense que ce n'est pas à destination des lecteurs distraits. La répétition elle même signifie quelque chose.
Pour ce que Dieu dit et fait je comprends que ce qu'il dit , il le fait, mot pour mot. Sa Parole est "agissante".
J'ai lu la suite , où il y a encore des répétitions. Y a t-il une explication générale ou faut-il expliquer chaque phrase dans son contexte?

D'abord, excusez moi de répondre si tardivement à votre question. Le fonctionnement du site reste encore assez mystérieux pour moi, et je commence seulement à me repérer !
En tout cas, merci d'abord de votre remarque sur le gain qu'on trouve à une traduction aussi littérale que possible. Même si parfois au lieu d'éclairer le texte, cela le rend plus obscur et parfois difficile. Mais il est vrai que le texte biblique est souvent difficile, et qu'il a été à ce titre interrogé et interprété pendant des siècles. C'est aussi ce que nous tentons de faire ensemble !

Pourquoi tant de répétitions (dans le texte de Genèse 1, je suppose) ? Mais parce qu'il s'agit d'un poème, d'un hymne liturgique  : Personne n'a assisté à la création du monde... Mais ici, un homme, un poète chante son émerveillement devant ce monde qui est l'oeuvre de DIeu, et dont il dit et il répète que Dieu lui-même s'en est émerveillé ("et Dieu vit que cela était bon").
Un hymne liturgique qui célèbre le sabbat, le septième jour de la semaine où l'on chôme, en déployant les grands aspects de la création en 6 étapes, et en l'achevant par ce moment où Dieu s'arrête pour se reposer et admirer.
Dans un chant liturgique, dans un poème il y a des refrains, prenez ces répétitions comme des refrains, et goûtez la poésie de ce texte !

Roselyne

Posté par
Jean Mallet

jeu 26/01/2023 - 11:12

Permalien

Bonjour
Bonne année ( car il est encore temps...).
Je suis un peu surpris par les premières pages du livre que nous allons étudier. C'est difficile à suivre et peu pédagogique ! Mais je m'accroche dans cet entremêlement.
La première difficulté (pratique) est de revenir sans cesse en arrière pour suivre la traduction de l'auteur. Quelqu'un a-t-il eu le temps, le courage, l'idée de faire un feuillet à part de la traduction de la Genèse par A. Wénin ?
J'espère que la suite de l'ouvrage est plus lisible autrement je crains des défections et une lecture réservée aux plus endurants...
Farternellement
Jean

Posté par

mer 01/02/2023 - 20:23

Permalien

Merci de dire courageusement votre difficulté et votre inquiétude !
Je suis bien consciente d'une part que cela fait beaucoup de travail, de l'autre que le commentaire de Wénin est dense.
C'est pour cela que j'ai fait une feuille de route qui essaie de vous accompagner, de vous prévenir, parfois de résumer...
Voyez si en la reprenant, elle vous aide suffisamment ; sinon dites-le moi.
Ainsi, je disais que dans ce chapitre c'est la première partie qui est la plus compliquée (et pas la plus intéressante), sautez-là  !
Ensuite, accrochez-vous d'abord au texte biblique, et laissez vous surprendre et interroger. Lorsque Wénin est trop dense ou un peu confus, abandonnez-le et revenez au texte.
 Mais dans l'ensemble, cela va s'améliorer.

Quant à votre suggestion de tirer un texte en continu séparé du livre, elle est géniale ! Mais il faut prendre le temps de le faire...
Je vais voir ce qu'il est possible de faire...

Roselyne

 

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.