Aller au contenu principal

Est-il juste de penser que si l'humain prete l'oreille au serpent (au mal), le mal devient interieur à l'humain. La réside une partie de sa responsabilité.: ouvrir ou pas son oreille?

Commentaires

Posté par Roselyne

dim 19/03/2023 - 12:23

Permalien

On ne peut le dire mieux ! Je suis entièrement d'accord.
Wénin, lui, considère que c'est la fascination de l'objet exercée sur le regard qui donne cette impression d'extériorité... Reste à décider si on se laisse fasciner ou pas.
Et au delà il y a le mystère du mal : pourquoi cette tendance en nous à se laisser fasciner ? Les rabbis à l'époque de Jésus (ou un peu après) disent : d'où vient en l'homme le penchant mauvais ?
Mais il ne faut surtout pas essayer de répondre à la question, car alors on accuse : c'est pas moi, c'est l'autre, c'est pas moi, c'est le diable (???), c'est pas moi, c'est un dieu mauvais. Et c'est encore une ruse du mal (le diviseur, le menteur ?) que de nous pousser à accuser l'autre.

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.