Vous êtes ici

Soutien aux religieuses indiennes victimes de mauvais traitements

Nous sommes aussi l’Église
 Nous sommes aussi l’Église


COMMUNIQUÉ DE PRESSE – 2 mars 2020

NSAE (Nous Sommes Aussi l’Église) a eu connaissance des derniers développements du procès concernant Mgr Franco Mulakkal, évêque de Jalandhar (Pendjab).

Mgr Mulakkal est, depuis 2018, l’objet d’une plainte de la part d’une religieuse Missionnaire de Jésus, à Kochi (Kerala), qui l’accuse de l’avoir violée de très nombreuses fois entre 2014 et 2016. Cette religieuse a reçu le soutien d’abord de cinq de ses sœurs, puis d’autres religieuses. Elles sont l’objet d’ostracisme dans leurs communautés et de mesures d’exclusion. Un public de laïcs les a rejointes, un groupe de prêtres soutient leur combat, SOS « Save Our Sisters ».

Le procès de Mgr Mulakkal aurait dû s’ouvrir en août 2019, mais l’évêque obtient sans cesse son report, et encore quatre fois depuis novembre. Il espère sans doute l’épuisement des plaignantes. Mais celles-ci poursuivent le combat. La plaignante et ses soutiens sont l’objet de dénigrement, d’humiliations publiques, d’accusations de toute nature. Elles sont maltraitées dans leurs communautés, tenues à l’écart des activités, menacées d’exclusion.

Le 21 février, on apprenait qu’une autre religieuse, âgée de 36 ans, avait révélé avoir subi les mêmes violences. Elle a témoigné, mais n’a pas porté plainte, de peur d’être chassée de l’Église. Son cas vient d’être versé au dossier. Elle rapporte que d’autres sœurs ont subi des « souffrances similaires », mais ont peur de s’exprimer contre l’évêque qui est un homme puissant et bénéficie de protections. Elles demandent une enquête canonique concernant l’évêque.

NSAE réclame des autorités catholiques et syro-malabares qu’elles apportent aux victimes le soutien dont elles ont besoin, nous nous élevons contre les manœuvres dilatoires de Mgr Mulakkal, et contre les protections dont il bénéficie, et qu’enfin la lumière soit faite sur cette affaire.

NSAE s’indigne une fois encore de l’odieux scandale des abus sexuels dont sont victimes les religieuses. Il est temps que cela cesse, de même que les manœuvres qui cherchent à étouffer le cri des victimes, procédés indignes de l’Église du Christ.

 Liste des associations qui s’associent à ce communiqué :

- Association culturelle Marcel Légaut (ACML)
- Chrétiens et libres en Morbihan (CELEM)
- Chrétiens pour une Église dégagée de l’école confessionnelle (CEDEC)
- Chrétiens sans frontière-Orne (CSF 61)
- Coordination Jonas-Alsace
- Croyants en Liberté 42
- Équipe de chrétiens en classe ouvrière de la région de Caen (ECCO)
- Espérance 54
- Fédération des Réseaux du Parvis (le Bureau)
- Les Amis du 68 rue de Babylone
- Liberté et Partage (NSAE 45)
- NSAE Cantal
- NSAE Cher
- NSAE Dordogne
- NSAE Hérault
- NSAE Île-de-France
- Partenia 31
- Partenia 77
- Partenia 2000


Nous sommes aussi l’Église
68 rue de Babylone 75007 Paris
assocnsae@gmail.com
https://nsae.fr

Rubrique du site: 
Les actualités
Ajouter un commentaire