Vous êtes ici

Questions aux candidats aux élections présidentielles sur la laïcité

Marc LEBRET

La CINPA, Coordination INterreligieuse du grand Paris, est un groupement informel constitué d’associations et de personnalités qui, dans le Grand Paris, travaillent au dialogue et à la rencontre interreligieuse. Elle a travaillé notamment sur une laïcité inclusive des religions, d’où ce questionnaire adressé aux candidats aux législatives, dont nous vous présentons ici de larges extraits, élaboré après consultation de représentants des différents Cultes.

La laïcité est une question délicate. Elle constitue d’une part un « trésor » avec ses 4 piliers : 2 piliers de moyens : séparation des pouvoirs entre l’État et les religions et neutralité de l’État et de la République par rapport aux religions ; et 2 piliers de résultat : liberté de conscience et égalité et non-discrimination religieuse (cf. Jean Baubérot). Mais d’autre part, dans certains de ses aspects, la laïcité à la française pose problème dans la mesure où un climat général souvent teinté d’un caractère anti-religieux tend vers une conception fermée de la laïcité, rejetant les religions dans la seule sphère privée des individus. Cette relégation peut aboutir à un « retour du refoulé » et contribuer à des dérives intégristes de certains courants religieux.

Nous considérons comme essentielle la laïcité, qui crée dans notre pays l’espace neutre du débat. Nous souhaitons que toutes les composantes religieuses et spirituelles de la société puissent prendre part au débat public, au même titre que le monde associatif, philosophique ou politique.
Ce questionnaire vise par conséquent à recueillir auprès des candidats leur conception de la laïcité et, ce faisant, à leur faire comprendre le ressenti de croyants, de différentes religions et traditions spirituelles, qui ne se sentent pas complètement reconnus aujourd’hui dans la République.

Des représentants des différents Cultes ont été consultés pour l’élaboration de ce questionnaire. Des entretiens ont été réalisés avec Ghaleb Bencheikh (Islam) et le Père Matthieu Rougé (Église catholique). Pour le Judaïsme, le grand Rabbin de France Gilles Bernheim a fait répondre par le Rabbin Haim Korsia. Des Bouddhistes, Chrétiens orthodoxes et Protestant ont également participé à son élaboration.
Les réponses des candidats seront publiées sur un ou plusieurs sites Internet des associations volontaires, et leur seront bien entendu envoyées. Il est également proposé aux candidats de les rencontrer pour dialoguer avec eux sur le sujet.

Huit points sont abordés :
1- La définition de la laïcité 
2- L’enseignement du fait religieux
3- Les politiques de subvention dans le domaine de la culture
4- Le climat général
5- Le Concordat
6- Le calendrier
7- Les lieux de culte
8- Les spécificités confessionnelles dans les cimetières.
 

Contact : Marc Lebret – marc.lebret.marc@icloud.com
Voir le questionnaire et la liste des signataires pour les Présidentielles de 2012 ci-dessous.

Rubrique du site: 
Les actualités
Ajouter un commentaire