Vous êtes ici

Mémoires de prêtres, un passage de témoins

Anne SOUPA
Cette image est dans le domaine public aux USA. Wikipedia. Source US Navy.

Qui sont les prêtres qui ont marqué les cinquante dernières années ? Quels ont été les temps forts de leur ministère, qu’est-ce qui a fait le cœur de leur engagement ? N’est-il pas important et intéressant de les écouter ? Il a vite semblé évident à la Conférence que sa vocation était bien de donner la parole à ces frères…. tout autant baptisé-e-s que tous, même s’ils ne sont pas tout à fait comme les autres.

Maintenant que l’âge est venu, qu’ils n’ont plus de responsabilités attitrées, mais que leur ministère s’exerce de façon plus informelle, il leur reste beaucoup à dire, en particulier par l’exercice d’une parole plus personnelle, jusque là restée en retrait.

Par quelques petits sondages, nous savions, d’une part, que ce projet serait bien reçu, d’autre part que les candidats intervieweurs seraient nombreux. Quand on a connu et aimé un prêtre, n’a-t-on pas envie de prolonger une amitié en lui donnant la parole ?

Restait à cerner le projet, à écarter les impasses, à lui donner corps. Un groupe de membres de la Conférence s’est constitué à partir de mai 2013. Il a patiemment dessiné l’objectif majeur de cette enquête : Donner la parole aux prêtres âgés, sous forme d’interviews menées en face à face, anonymes ou non, et destinées à être mises en ligne sur le site de la CCBF, ou éventuellement rassemblées plus tard dans un livre.

Ce « comité de pilotage » s’est donné une déontologie et une méthodologie précises : transcription exacte, relecture, autorisation de publication par l’intéressé, archivage, temps de sensibilisation des intervieweurs, toutes ces questions ont été très sérieusement abordées.

Concrètement, plus d’une quinzaine d’interviews ont déjà été réalisées, et les deux premières seront en ligne ces jours-ci. Un kit des documents de travail est disponible (voir dossiers Mémoires de prêtres).

La Conférence adresse toutes ses félicitations au groupe qui a réussi à passer de l’idée à la chose, du projet à la réalisation. Que la Conférence puisse de plus en plus être un vivier d’initiatives utiles, voilà qui enrichit l’Église tout entière. Aidez-nous à grandir, adhérez, rejoignez-nous. Par-ti-ci-pez, c’est cela l’Église de demain !

Anne Soupa

Ajouter un commentaire