Vous êtes ici

Jeûne de solidarité, en lien avec la visite du Pape François à Washington DC

Heidi Scheffler
Wikimedia Commons

« […] nous ne pouvons pas nous empêcher de reconnaître qu’une vraie approche écologique se transforme toujours en une approche sociale, qui doit intégrer la justice dans les discussions sur l’environnement, pour écouter tant la clameur de la terre que la clameur des pauvres. » (Laudato Si', 49)

Le Mouvement Global des Catholiques pour la Planète et le Franciscan Action Network (Réseau Gubbio) proposent en amont de la visite du Pape à Washington DC, les 23 et 24 septembre, un jeûne de solidarité qui commencera le mardi 15 septembre. Le jeûne sera rompu après une cérémonie interreligieuse le 23 septembre, jour de la fête de Yom Kippour et veille de l’adresse historique du Pape au Congrès américain. L’action sera relayée par des conférences de presse et une exposition artistique sur la crise climatique dans un square au milieu des quartiers d’affaires de la ville. Chaque soir, il y aura un temps de prière dans ce parc pour témoigner de la solidarité interreligieuse et de l’espoir de pouvoir susciter un changement. Ce jeûne se situe dans le contexte d’une action mondiale déjà en cours, à consulter via le hashtag #jeûnepourleclimat, par laquelle des milliers de personnes à travers la planète ont décidé de se priver de nourriture une fois par mois en un appel aux dirigeants mondiaux afin qu’ils agissent pour résoudre cette crise. Le mouvement espère toucher les législateurs qui pourront se sentir en affinité avec ses fondements spirituels.

Travaillant à Washington DC et vivant à quelques kilomètres dans le Maryland, je suis sensibilisée à cette action pour trois raisons principales. 

- Tout d’abord, comme des millions de personnes ces derniers jours, je suis témoin des mouvements de population causés par la guerre en Syrie ; débordant le cadre de ce conflit, j’imagine en même temps les populations qui ont été et qui seront déplacées par les cataclysmes liés aux changements climatiques.  

- Ensuite, j’ai assisté récemment à une audience publique d’une ville voisine de la mienne où il est prévu de construire une centrale électrique, une cinquième dans un espace géographique restreint, et qui s’insère dans un méga projet lié à un vaste réseau de fracturation hydraulique du gaz (le trop célèbre « fracking ») qui risque de créer un impact extrêmement néfaste sur le bassin hydraulique de la baie de Chesapeake. Ce projet semble se dérouler de manière souterraine, caché à la vue du public concerné directement – qui est aussi, et devons-nous nous en étonner, une des populations les plus pauvres du comté. 

- Enfin, la partie du Maryland où je vis est celle qui a vu les premiers catholiques anglais arriver sur le continent américain en 1634 lors des persécutions de leurs coreligionnaires. Les jésuites ont bâti ici leurs premières missions, sur les terres des peuples des Premières Nations indiennes qui avaient la révérence que nous savons pour la Création. Je commençais à formuler une idée de pèlerinage sur les sites de production électrique et les premiers lieux de culte catholique du Maryland, mon intention étant de prier pour l’environnement en général et de faire mieux connaître les réalités locales. Mais j’ai réalisé que cette idée d’un pèlerinage pour la planète en résonance avec l’encyclique du Pape avait déjà été mise en œuvre dans le cadre d’un mouvement beaucoup plus grand, au travers d’une campagne s’appelant « The People’s Pilgrimage » menée par le diplomate philippin, Yeb Sano, qui jeûnera avec nous à Washington DC. J’ai vu que, par exemple, le diocèse de Westminster à Londres organise un pèlerinage à Paris à vélo pour le sommet climatique qui s’y tiendra au mois de décembre.

Je partage cette histoire pour la première fois avec vous, membres et ami-e-s de la CCBF car j’imagine que vous pourriez vouloir vous aussi vous joindre à ce mouvement qui a des liens profonds avec notre foi.

Heidi Scheffler

Liens utiles :

http://catholicclimatemovement.global/fr/

http://fastfortheclimate.org/fr/

https://franciscanaction.org/article/ourvoices-campaign-updates-and-2015-headlines

http://peoplespilgrimage.org/join-in.html

Ajouter un commentaire