Vous êtes ici

Face au cléricalisme. Introduction à la rubrique

CCBF

 

Le 20 août 2018, le pape François, dans une Lettre aux catholiques du monde entier, lançait un appel urgent pour lutter contre toute forme de cléricalisme. Il y voit une dérive grave et l’une des sources de la crise que traverse l’Église catholique.

En réponse, la CCBF s’est mobilisée pour analyser ce phénomène dont on comprend qu’il est « systémique », mais qui est souvent vécu de manière inconsciente, tant ce type de fonctionnement est devenu habituel. Aujourd’hui elle ouvre une nouvelle rubrique sur son site (baptisés.fr) pour donner plus de visibilité à son engagement et susciter dialogue, réflexion et conversion.

Dans cette rubrique on trouvera :

- la lettre du pape François ;

- les résultats d’une enquête conduite par la CCBF sur la vie des chrétiens en paroisse. Cette enquête sous forme de questionnaire, la première depuis le début de la crise, a obtenu plus de 4000 réponses. On trouvera aussi le communiqué de presse du 19 juin 2019 ;

- des documents sont fournis pour poursuivre le travail de réflexion : comment identifier le cléricalisme ? Que dit la tradition de l’Église, reprise par Vatican II et le pape François, comme antidote au cléricalisme ? Un guide pour un travail personnel ou en groupe est également proposé ;

- un calendrier de conférences pour l’année à venir, organisées par le groupe des Baptisé-es- du Grand-Paris. Les textes (ou des vidéos) seront sur le site à la disposition de tous.

Le site est destiné à s’enrichir, au fil du temps.

Toute institution est menacée par le risque d’un abus de pouvoir de la part de ceux qui l’exercent et par le risque de la constitution d’une caste. Le cléricalisme, qui relève de cette logique, est particulièrement insupportable dans les institutions religieuses. Le pape écrit qu’il « annule la personnalité des chrétiens », tendant à « diminuer et à sous-évaluer la grâce baptismale que l’Esprit Saint a placée dans le cœur du peuple ». La CCBF en fait un objectif de sa vigilance. D’autant que cette préoccupation n’est guère ou pas visible dans l’Église de France. Certes, une prise de conscience se fait jour sur la pédocriminalité mais cette préoccupation risque d’occulter une réflexion non moins nécessaire sur le cléricalisme qui en est une des sources.

Bien des religions ou sagesses sont nées au cours de l’histoire de réactions anticléricales, on peut penser au zoroastrisme en Perse, ou au bouddhisme et jaïnisme, en Inde, réactions contre l’hindouisme et la caste des Brahmanes, vers le 6° siècle avant J-C. Les schismes en Occident ont aussi revêtu cet aspect. Ces enseignements de l’histoire doivent nous faire mesurer l’urgence d’une réflexion et d’une conversion de nos modes d’être en Église.

Rubrique du site: 
Le cléricalisme
Ajouter un commentaire