Vous êtes ici

Le concept d'espace

Onglets principaux

Marcel LEBEL
Église Saint-Édouard
Église Saint-Édouard © Jeangagnon @ Creative Commons (CC BY-SA 3.0)


Ouverture d’espaces de développement humain et spirituel pour tous à la Paroisse Saint-Édouard de Montréal

Nouvelles de Montréal ! Un Conseil Paroissial de Pastorale (CCP) dynamique, celui de la paroisse Saint-Édouard, que nous présente Marcel Lebel, un adhérent de longue date de la CCBF.
Le CCP de cette paroisse, nous explique Marcel Lebel qui en est partie prenante, a décidé d’ouvrir des espaces dans les locaux paroissiaux pour les habitants du quartier : espace café, réchaud social, Pastoclub, espace jeunesse… Un accueil ouvert pour que la paroisse soit un véritable centre communautaire où chacun(e) trouve sa place.


Lors de la rencontre du 20 janvier 2019 organisé par le Conseil Paroissial de Pastorale (CPP) nouvellement formé, une trentaine de paroissiennes et paroissiens ont exprimé leurs suggestions et partagé leurs désirs pour une vie paroissiale et communautaire plus vivante et mieux adaptée à la société d’aujourd’hui, en particulier aux familles, aux enfants et aux jeunes. Ce rassemblement a d’abord permis de réaliser que nous formions déjà une communauté vivante grâce aux célébrations du dimanche suivies du café après la messe, par l’accueil des nouveaux arrivants, l’engagement de plusieurs d’entre nous dans différents services à la communauté, l’implication sociale de la paroisse auprès des plus pauvres et son ouverture sur le quartier par la pastorale sociale. Partant de ce constat et des souhaits exprimés, le CPP a pris la décision de proposer à la communauté la création « d’espaces » de rencontres ouverts aux gens du quartier.

Avec l’église et l’ancien presbytère, la paroisse dispose déjà de beaucoup d’espaces qui sont présentement occupés par des groupes d’entraide et communautaires qui interviennent dans différents domaines : santé mentale, dépendances diverses, soutien aux nouveaux arrivants, littérature religieuse, intervention auprès des jeunes, fêtes spéciales, prestations artistiques, etc. Tous ces groupes sont des organismes sans but lucratif qui favorisent le développement humain. La paroisse est devenue dans les faits un grand centre communautaire, ce qui lui permet d’être viable financièrement et d’être au service de la population du quartier.

Qu’en est-il de la communauté chrétienne de Saint-Édouard? Cette communauté est marquée par une grande diversité, ce qui fait sa richesse : diversité d’origine avec les nouveaux arrivants, de sensibilité spirituelle et religieuse, de statut social et générationnelle. Pour cette communauté l’espace premier et le plus stable est bien sûr la messe du dimanche suivie du café, ce qui permet à la fois d’entendre la Parole qui rassemble, de prier, de célébrer et de développer une vie communautaire fraternelle. Le café est devenu un espace incontournable d’accueil, d’inclusion, d’écoute, de partage et d’entraide. Cet espace nous a permis de former un CPP et d’envisager la création d’autres espaces.  

À l’exemple de « l’espace café » du dimanche, mais aussi du Réchaud social, de l’église verte, de la chorale, nous voulons créer de nouveaux espaces de temps et de lieu afin de répondre aux besoins qui ont été exprimés le 20 janvier 2019. Ces espaces doivent être ouverts à tous les gens du quartier non pas pour les « ramener » absolument à ce qui est convenu d’appeler la pratique religieuse du dimanche, mais pour leur offrir des lieux d’accueil, d’écoute, d’échange et de partage dans le sens des valeurs humanistes et évangéliques. C’est ce que le Pape appelle une « Église en sortie », une Église qui sait reconnaître l’Esprit de Jésus qui nous précède dans le cœur, l’histoire et l’action des hommes et des femmes, jeunes et moins jeunes, qui s’engagent à rendre le monde meilleur par leurs actions auprès des plus pauvres, et ce, sans s’identifier nécessairement comme chrétiens ou catholiques. Ce sont les « pratiquants » de la semaine. Ceux à qui Jésus disait : « Je vous le dis, dans la mesure où vous avez fait cela pour l'un de ces plus petits, l'un de mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait. » (Mathieu 25, 40).

Profitant de l’espace déjà disponible de l’ancien Pastoclub, nous avons commencé à y convier des jeunes pour y créer un espace jeunesse, un lieu que nous voulons inclusif, accueillant, fraternel, que les jeunes pourront aménager à leur goût et ce, accompagnés par des adultes qui sauront d’abord les écouter et partir de leurs préoccupations et de leurs désirs.

Dans la mesure des moyens dont nous pourrons disposer, d’autres espaces seront créés pour permettre aux gens du quartier d’avoir accès à des lieux ouverts de développement humain et spirituel. C’est ainsi que nous concevons présentement la mission de la communauté des baptisés de la paroisse Saint-Édouard, et ce, guidée par l’Esprit de Jésus-Christ qui nous précède en tout lieu.
 

Marcel Lebel
Pour le CPP de la paroisse Saint-Édouard

Rubrique du site: 
Les actualités
Ajouter un commentaire