Vous êtes ici

Communiqué de presse - Guerre en Ukraine : soyons solidaires et refusons le mensonge !

Onglets principaux

CCBF
CCBF


Conférence Catholique des Baptisé-e-s Francophones

Communiqué de presse – 3 mars 2022

Guerre en Ukraine : soyons solidaires et refusons le mensonge !

La Conférence des baptisé.e.s apporte tout son soutien aux Ukrainiens. Elle appelle tous les Français, baptisés ou non, à être accueillants et solidaires des Ukrainiens dans ces heures tragiques pour l’Europe et pour le monde. Elle demande avec force le retour à la paix et à la démocratie, sans annexion, sans soumission, sans élimination des dirigeants et des élites de ce pays.

La Conférence des baptisé.e.s ne peut rester indifférente ni silencieuse devant ce qui se passe en Ukraine. Elle assure les Ukrainiens et leurs autorités de son soutien sans réserve contre l’agression dont ils sont victimes. Elle se réjouit que l’Union Européenne ait unanimement condamné la décision de Vladimir Poutine de bafouer les traités internationaux et de dénier à un peuple sa liberté de choisir ses dirigeants et ses alliances.

La Conférence des baptisé.e.s invite ses membres et tous les baptisés de France à se montrer solidaires de l’Ukraine, notamment en participant à l’accueil des centaines de milliers de personnes venues chercher refuge dans les pays de l’Union Européenne.

Dans les jours et les semaines qui viennent, les effets de cette guerre et des sanctions économiques prises contre la Russie vont lourdement peser sur la vie de notre pays. Les pays européens auront besoin de faire preuve d'une solidarité sans faille pour en supporter les conséquences et partager équitablement les efforts nécessaires pour continuer à soutenir l’Ukraine et les Ukrainiens.

La foi qui est la nôtre fait de la solidarité et de la vérité des valeurs cardinales.

La Conférence des baptisé.e.s appelle les baptisés de France à prendre leur part et même plus que leur part de cette solidarité, avec les Ukrainiens, et au sein de la société, dans ces heures si graves pour l’Europe et le monde..

La Conférence des baptisé.e.s appelle également les baptisés de France à faire preuve de discernement face aux discours qui jettent un brouillard sur la réalité de l’agression perpétrée contre l’Ukraine et qui tentent de lui fournir des justifications, et qui, sous couvert d’appels à la paix, affaiblissent l’Ukraine. Le mensonge ne doit pas l’emporter sur la vérité.

Portant les valeurs de la démocratie, la Conférence des baptisé.e.s souhaite que la paix revienne rapidement, mais cette paix ne peut avoir pour prix la destruction de l’Ukraine, la soumission d’un peuple libre et l’élimination de ses dirigeants et de ses élites qui font preuve, dans ces circonstances d’un immense courage.

Plus que jamais, rappelons-nous cette parole du Christ : « La vérité vous rendra libres. »


Pour la Conférence des baptisé.e.s, Paule Zellitch, présidente

La Conférence des Baptisé-e-s
   La CCBF est un réseau de personnes et d’associations 1901 qui rassemble des chrétiens d’ouverture. Au centre de ce réseau, une association (la Diaconie des baptisé-e-s) gère les services communs et mutualise les expériences. Le réseau promeut une véritable opinion publique dans l’Église et contribue par des prises de positions et des services -célébrations, lectures suivies d’évangiles, formation, conférences, forum de discussions, etc.- à se mettre dans le sillage de l’Église synodale prônée par le pape François.

Email : contact@baptises.fr – Site web : www.baptises.fr

Rubrique du site: 
Les actualités
Chevrant- Bret...

Merci de ce message ouvert.
Je ne pourrai accueilir chez moi des Ukrainiens, ( exiguité de mon appàrtement, et habitant seule ) si l' occasion se présente.
Je suis toute ouïe pour me joindre à vous pour donner des coups de mains ponctuels.
J' habite a Caluire, ds la proximité de Lyon.

Cordialement.
Véronique CB

Jean-Pierre Off...

Selon mes possibilités, de tout coeur avec vous et votre action.
Prions pour retrouver la paix.
JP

Bruno Furnon

...cette parole du Christ : « La vérité vous rendra libres.
J'ajouterai volontiers, oui mais "toute la vérité" car il me semble que notre monde occidental aurait du se préoccuper de l'évolution de la situation bien avant et assumer ses engagements ; la nature ayant horreur du vide et les modes de communication étant ouverts à tous, il s'avère difficile de trouver la vérité. La vrai question serait : Comment mettre en place une éducation permettant à chacun, en commençant par les enfants, de connaître et d'apprécier les différentes vérités pour ensuite partager les moyens d'action à initier .
Bien cordialement.

Ajouter un commentaire