Vous êtes ici

Communique de presse du 11 octobre 2021

Onglets principaux

CCBF
CCBF


Conférence Catholique des Baptisé-e-s Francophones

Communiqué de presse – 11 octobre 2021

La CCBF sera la vigie exigeante de la mise en œuvre des recommandations du rapport de la CIASE simultanément à la mise en route d’une authentique démarche synodale en France

Les abus sexuels dans l’Église et le Synode des évêques sur la synodalité sont radicalement liés dans l’Église universelle : les crimes doivent être combattus « en disant non, de façon catégorique à toute forme de cléricalisme » (Lettre du pape François au peuple de Dieu – 20 août 2018). Les baptisé.e.s attendent des changements de fond à la hauteur des enjeux. En France, la CCBF sera la vigie exigeante de la mise en œuvre des recommandations du rapport de la Commission Indépendante sur les Abus Sexuels dans l’Église (CIASE) et de la mise en route de dispositions nouvelles pour une authentique démarche synodale.

Au cours de ses assises annuelles des 9 et 10 octobre 2021 sur le thème « Transformations dans l’Église : tradition et inventivité », la CCBF a pris acte de deux évènements majeurs en cette rentrée : la remise du rapport de la CIASE (Commission Sauvé) le 5 octobre et le lancement du Synode des évêques sur la synodalité à Rome les 9 et 10 octobre. Ces deux dossiers sont radicalement liés dans l’Église universelle car liés au cléricalisme selon les mots mêmes du pape François. Ils doivent donc être traités ensemble car ce qui se joue et qui est vital pour la survie de l’Église est le passage d’une culture cléricale abusive à une culture du marcher ensemble authentique étendue à toute l’Église.

L’Église gagnerait à adopter la méthode de travail de la CIASE comme vademecum de sa transformation. Ce synode pourrait-il valablement ne pas s’en inspirer ? Nous pointons : l’apport décisif d’une commission indépendante, la rigueur de son rapport, la transparence des débats et des travaux, le souci de faire dialoguer toutes les disciplines utiles comme aussi la pluralité des conceptions et des approches et le tout, au service de l’émergence de la vérité. Cet ensemble de qualités fait de ce rapport un événement international qui fera date. Les Français ne s’y sont pas trompés.

Maintenant, il est patent que l’engagement de la CCBF et les principales préconisations de ce rapport se recoupent. Pour sortir de la crise, la politique d’un plus petit dénominateur commun prônée jusqu’ici par les instances ecclésiales, ou proches d’elles, leur sera bien plus difficile à tenir désormais, sauf volonté expresse de rester sur le bas-côté. 

« Tout le monde est protagoniste. Personne ne peut être considéré comme un simple figurant », recommande le pape François à propos du Synode sur la synodalité. Comment rejoindre les baptisé.e.s hors « radar » paroissial, soit une écrasante majorité ?

 

Sur ces deux dossiers, la CCBF n’acceptera pas que l’Église de France en reste aux pieuses intentions.

La Conférence des Baptisé-e-s
   La CCBF est un réseau de personnes et d’associations 1901 qui rassemble des chrétiens d’ouverture. Au centre de ce réseau, une association (la Diaconie des baptisé-e-s) gère les services communs et mutualise les expériences. Le réseau promeut une véritable opinion publique dans l’Église et contribue par des prises de positions et des services -célébrations, lectures suivies d’évangiles, formation, conférences, forum de discussions, etc.- à se mettre dans le sillage de l’Église synodale prônée par le pape François.

Email : contact@baptises.fr – Site web : www.baptises.fr

Rubrique du site: 
Les actualités
Ajouter un commentaire