Vous êtes ici

Introduction à la théologie politique de l’Anthropocène- Centre Sévres

Onglets principaux

Paris - 75006
3 Mai 2022 - 24 Mai 2022

Gaël Giraud : « Les banques sont intrinsèquement hostiles à la transition  écologique »

La crise multiple induite par le réchauffement climatique, l’érosion de la biodiversité et la raréfaction de certaines ressources naturelles invite la théologie politique à reprendre à neuf certaines des grandes questions qui la structurent et à en affronter de nouvelles : y a-t-il une manière chrétienne de «prendre soin de la maison commune» (Laudato Si) ? La catégorie des communs permet-elle d’éclairer le «style» chrétien face à la crise écologique ? Quelle place l’Etat peut-il occuper dans cette « économie » ? Quel genre d’analogie permet d’en rendre compte ? S’appuyant sur l’ouvrage Composer un monde en commun (Seuil, 2021), le cours séjournera essentiellement autour de l’Evangile de Luc et les Actes, l’Adversus Haereses d’Irénée de Lyon, le Breviloquium de Guillaume d’Occam et l’oeuvre de Christoph Theobald.

Jésuite, directeur de recherche au CNRS en économie, a soutenu (a Dio piacendo) une thèse de théologie intitulée « Composer un monde en commun – une ‘théologie politique’ de l’Anthropocène» sous la direction de Ch. Theobald; collabore aux revues Études, Projet et La Civiltà cattolica.

 

Inscription en ligne : https://webaurion.centresevres.com/faces/ChoixPanier.xhtml

Horaires : Mardi et jeudi de 19h30 à 21h30- 35bis, rue de Sèvres 75006 Paris