Vous êtes ici

Saint Géraud
Époque :
Xe siècle

Saint Géraud est le fils de Géraud, seigneur d'Aurillac et d'Adeltrude, également canonisée. Parmi ses ancêtres figurent saint Césaire d'Arles.
Destiné à une vie de seigneur, il se trouve à la mort de ses parents à la tête d'un grand domaine dans le Rouergue. Il remplit pleinement cette fonction, avec ardeur, mais en même temps il cherche à rester fidèle à l'enseignement évangélique reçu dans son enfance.
Sans être moine il vit en célibataire et cache une tonsure sous une coiffure marquant sa haute qualité. Il fond885 l'abbaye d'Aurillac qui sera un modèle pour celle de Cluny. Pour rester autonome, cette fondation est directement rattachée à la papauté.
Á la fin de sa vie, il devient aveugle. Au moment de sa mort il séjournait à Cezeinac, dans le Quercy, dont l'église est dédiée à saint Cirice. Géraud fut déclaré saint par la voix populaire.

Suzanne Maurice