Vous êtes ici

Paroises St-Martin-de-Monts – Vendée (II)

René COUGNAUD

1- Préalable

"Que deux ou trois, en effet, soient réunies en mon nom, je suis là, au milieu d'eux." (Matthieu 18, 20). Le pape François ne dit pas autre chose à propos des assemblées sans prêtres.

Sur la base de ces deux affirmations, de Jésus lui-même et du pape François, ainsi que du manque de prêtres dans notre paroisse de Saint Martin des Monts, est née l'idée de lancer des Assemblées de la Parole (AP) sans eucharistie, gérées par un groupe de laïcs, en accord avec le curé et le Conseil de Paroisse, après avoir tenté des solutions de co-voiturage inter-clochers non concluantes. La première Assemblée de la Parole a eu lieu le dimanche 18 septembre 2011.

Les fêtes nationales (8 mai et 11 novembre) sont organisées sur le même schéma que les Assemblées de la Parole. Elles sont présidées et animées exclusivement par des laïcs.

 

2- Organisation actuelle

2- 1. Préparation d'un pré document d'animation / présidence

La préparation des Assemblées de la Parole pour les 3 "Clochers" que sont La Barre de Monts, Le Perrier et Notre Dame de Monts suit le cheminement suivant :

  • Capture des textes du dimanche : première et seconde lecture, psaume, évangile ;
  • Préparation de la prière universelle (autre que celle du dimanche de la Paroisse) ;
  • Préparation des explications de textes : première et seconde lecture, évangile ;
  • Modifications éventuelles des textes d'action de grâce et/ou de louange, en fonction du dimanche considéré ;
  • Insertion du chant d'entrée et de sortie (le même en entrée et en sortie), en général le chant du dimanche de la Paroisse pour établir un lien entre les quatre Communautés Chrétiennes de Proximité ;
  • Insertion de l'incantation de la prière universelle ;
  • Préparation d'une conclusion interrogative plus spirituelle que religieuse.

 

  • 2- 2. Analyse, en groupe "AP", des textes ainsi constitués
  • Réunion mensuelle des 4 coordinateurs(trices) des 4 "Clochers" ainsi que des personnes chargées d'une possible présidence des Assemblées de la Parole ;
  • Analyse, "sans état d'âme", des textes proposés : choix des mots, de la conclusion, raccourcissement de textes, etc. et de l'affiche d'annonce de l'Assemblée de la Parole ;
  • Ficelage définitif des textes d'animation, de présidence, des participants et de l'affiche.

2- 3. Mise en forme définitive des textes étudiés

Préparation des trois documents :

  • Le document d'animation / présidence ;
  • Le document des participants ;
  • L'affiche : les Assemblées de la Parole sont annoncées oralement lors de la célébration du dimanche précédent au niveau des 4 "Clochers" au même titre que les messes et affichées sous le porche des trois églises concernées).

2- 4. Édition de ces deux documents

  • Envoi des trois documents, par Internet, aux membres du groupe "Assemblée de la Parole" ;
  • Édition des trois documents – il serait préférable de les éditer en couleurs – (église vivante et rayonnante).

2- 5. Animation et présidence de l'Assemblée de la Parole

3 personnes sont à ce niveau :

  • Un(e) président(e) ;
  • Un(e) animateur(trice) ;
  • Un(e) organiste (quand c'est possible, ce qui est le cas général en nos trois "Clochers").

Remarques sur la préparation des textes

  • Sur la réalisation des textes

    • La capture et le commentaire de chaque texte sont préparés par le responsable du groupe AP. Le responsable du groupe AP est le rédacteur des textes.
    • Le groupe AP se réunit chaque dernier lundi du mois précédent les AP  (par exemple le lundi 26 janvier 2015 pour les 3 AP du mois de février 2015), de 17 h 00 à 19 h 00-19 h 30, alternativement dans chaque clocher, dans la salle paroissiale du dit clocher.
    • Le groupe AP étudie l'ensemble des textes "sans états d'âme" ainsi que le choix des mots. Il en est de même pour le mot final du président(e) en général plus percutant, voire plus "chahutant". L'objet de ce mot final est d'engager une discussion, notamment lors du pot qui se déroule en l'église, en fin de l'Assemblée de la Parole (prélude, là aussi, aux échanges futurs lors des célébrations).
    • Les textes sont remis à jour par le responsable du groupe AP suite à cet échange. Il en va de même pour l'affiche et le choix de l'illustration.
    • Le rédacteur du groupe renvoie à tous les membres du groupe AP les textes ainsi modifiés. Ils partent en même temps au secrétariat de la Paroisse pour tirage.

 

  • Précision sur le fonctionnement

    • Aucun prêtre ne participe de près ou de loin à ces préparatifs et l'ensemble des documents est analysé exclusivement par des laïcs. cela étant, et bien évidemment, notre curé reçoit tous les documents y afférents ;

    • Les Assemblées de la Parole n'ont lieu que de septembre à juin. En période estivale, le nombre de célébrations eucharistiques est suffisant (7 célébrations par week-end pour les 4 "Clochers") compte tenu de la présence de prêtres en vacances dans les communes de la Paroisse ; ils nous donnent "un coup de mains".

Remarques sur le déroulement de l'Assemblée de la Parole

  • La présidence des AP : le président(e) peut changer d'un mois à l'autre. La présidence est arrêtée lors de nos rencontres mensuelles. Les critères sont les suivants : faire partie du groupe AP, et bien sûr, que la personne soit volontaire (il n'y a aucune difficulté sur ce point).

Font partie du groupe AP 2 personnes par clocher ayant des AP ou non. Ainsi, le groupe AP comprend 8 personnes car il y a 4 clochers (même si un clocher ne bénéficie pas, pour l'instant d'AP, ce clocher ayant une célébration eucharistique chaque dimanche) + la responsable du Secours Catholique de la Paroisse afin d'être attentifs aux misères locales, soit un total de 9 personnes.

Les 2 personnes mandatées par clocher sont issues de l'équipe d'animation du clocher et, dans leur majorité, membres du Conseil de Paroisse, afin d'établir des liens précis entre la Paroisse, la Communauté Chrétienne de Proximité et l'équipe d'animation de celle-ci.

Il se peut, et c'est relativement fréquent, que la présidence d'une Assemblée de la Parole d'un clocher soit assurée par un membre du groupe AP d'un autre clocher. Une réflexion est en cours sur cette question pour deux raisons : bousculer les habitudes et voir d'autres têtes, faire davantage Paroisse. Cela étant, le choix du président(e) suit les mêmes règles (être membre du groupe AP).

Par contre, l'animateur(trice) n'est quasiment jamais membre du groupe AP. C'est un(e) volontaire défini(e) lors de l'AP du mois précédent. Il en va de même pour l'animation musicale.

Nous avons quasiment toujours une animation musicale, orgue ou autre instrument. C'est important pour la solennité de la célébration.

L'animateur(trice) et l'organiste reçoivent les 3 textes préparés par le groupe AP (affiche, feuille d'animation et feuille des participants) en même temps que les membres du groupe AP. Ils préparent ensemble leur coordination musicale.

  • Le nombre de célébrations :

Une AP par mois et par "Clocher concerné", soit 3 par mois sur la Paroisse pour les 3 "Clochers concernés",

  • Le nombre de participants : variable en fonction des mois et des "Clochers"(de 10/15 personnes à 90/100 personnes par célébration).

Eu égard au nombre de participants, il est possible d'affirmer, qu'après 4 ans de fonctionnement, les Assemblées de la Parole répondent à un réel besoin.

Remarque : certains participants n'assistent jamais aux célébrations eucharistiques alors qu'ils sont présents aux AP ! Un signe ?

Quelques réflexions à suite de notre expérience

  • Importance d'un groupe "Assemblée de la Parole" hyper motivé regroupant l'ensemble des "Clochers" de la Paroisse, même si un "Clocher" n'est pas directement concerné (il le sera un jour ou l'autre). Il est essentiel qu'il y ait, au sein de la Paroisse, une volonté commune d'œuvrer en ce sens.

  • Importance d'une information préalable de l'ensemble des chrétiens sur le sens et le pourquoi de la démarche afin que les choses soient claires et que la liberté de chacune et de chacun soit respectée. Cette information doit être faite, oralement, par le curé lors des célébrations eucharistiques. Le libre accès des personnes aux AP doit être scrupuleusement respecté.

  • Importance d'un affichage dans les églises concernées au même titre que l'affichage des célébrations eucharistiques afin de montrer, voire démontrer, que les AP sont partie intégrante de l'offre paroissiale et qu'elles s'insèrent dans le projet pastoral.

  • Importance de l'information sur le site du diocèse ainsi que dans la grande presse, cela au même titre que l'annonce des célébrations et des fêtes.

  • Importance d'une confiance sans faille entre le curé et le groupe AP dans un esprit d'ouverture avec et vers les baptisé(e)s. Le côté familial des "AP" doit être encouragé (un pot, dans l'église, après l'AP permet d'échanger et de discuter fraternellement sur le vécu de l'AP afin d'y apporter les réponses recherchées quant aux souhaits exprimés).

  • Importance d'une persévérance à toute épreuve (notamment au lancement des AP avec, au départ, une fréquentation limitée mais qui, par expérience, s'étoffe au cours des mois et des années).

  • Il faut y croire, il faut s'y préparer, il faut s'y engager, il faut savoir innover… le chemin peut être tortueux mais la Paroisse Saint Martin des Monts sait, maintenant, que ce chemin est possible et qu'il répond, effectivement, aux attentes des chrétiens, en particulier à celles et ceux qui peuvent difficilement se déplacer (il vaut mieux une AP collective qu'une messe télévisée – fût-elle belle – mais qui reste vécue en solitaire…).

Remarques finales

Cette présentation d’expérience des Assemblées de la Parole, vécue au sein de notre paroisse Saint Martin des Monts depuis quatre ans, peut apparaître ardue, voire difficile à mettre en œuvre. Il n’en est rien, mais il nous a semblé utile d’apporter les précisions nécessaires à la bonne compréhension de notre démarche qui tient compte de la "personnalité" de notre environnement.

Cette présentation ne reflète que notre vécu. Aucune forme canonique ne précise, actuellement, le déroulement des Assemblées de la Parole et tant mieux, afin que chaque communauté chrétienne puisse exprimer et vivre, à son rythme et en fonction de sa culture, la Parole de Dieu.

Ainsi chaque paroisse possède la liberté d’adapter le déroulé et le contenu aux besoins ressentis par elle en fonction de son propre contexte pastoral et sociétal.

René Cougnaud (ancien curé de la Paroisse St Martin des Monts)

Ajouter un commentaire