Vous êtes ici

Célébrer un remariage

administration CCBF

CELEBRER UN REMARIAGE.

Parmi les nombreux déroulés de célébrations envoyées par des prêtres et des diacres, nous en avons sélectionné 10 qui ont à la fois des points communs et des accents différents.

Célébration n° 1

Autour des fonts baptismaux. Par un diacre du Nord.

1. Accueil des mariés et des invités au fond de l’église autour des fonts baptismaux. Rappel du sacrement du baptême qui unit les mariés à tous les baptisés. Mains des mariés unies dans l’eau du baptême puis signe de croix.

2. Chant religieux ou chanson profane.

3. Temps de la Parole : une lecture profane et une lecture biblique.

4. Chant religieux

5. Commentaire par le prêtre.

6. Lecture par les mariés du projet de vie qu’ils ont préparé avec le célébrant.

7. Bénédiction de ce projet par des membres de la famille ou des amis très proches qui auront écrit le texte auparavant.

8. Chant religieux ou profane.

9. Prière de la communauté présente (type prière universelle).

10. Notre Père (si il y a demande des mariés : prière à Marie)

11. Bénédiction de l’assemblée (mais pas des mariés en particulier) par le célébrant.

12. Chant final (religieux ou profane).

13. Signature par tous les invités d’un Livre d’Or.

Célébration n° 2 :

Exemple de paroles de bénédiction. Par un prêtre de Vendée.

1. Ouverture par un chant : Que tes œuvres sont belles, Que tes œuvres sont grandes !

2. Mot d’accueil du prêtre et prière :

Nous te bénissons, Dieu, notre Père, car tu as voulu que ton Fils vive dans une famille

humaine en partageant ses joies et ses peines.

Nous te prions pour C et G et pour leur famille : garde-les sous ta protection, fortifie-les par ta grâce, rends les paisibles et heureux. Aide tous les membres de cette famille à s’assister mutuellement dans l’épreuve et la souffrance. Fais-les vivre dans la concorde et l’amour à l’exemple de ton Fils. Lui qui règne avec toi pour les siècles des siècles…

3. Parole de Dieu : première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens, 13 puis psaume 127

4. Homélie et partage

5. Prière universelle

6. Notre Père

7. Geste de paix

8. Envoi et bénédiction de l’assemblée :

+ Que Dieu vous remplisse de joie et d’espérance, dans votre foi. Tous : AMEN

+ Que la paix du Christ exulte dans vos cœurs. Tous : AMEN

+ Que l’Esprit Saint développe en vous tous ses dons. Tous : AMEN

+ Et que Dieu tout puissant vous bénisse...

9. Chant d’envoi :

Dans la nuit se lèvera une lumière, L’espérance habite la terre :

La terre où germera le salut de Dieu !

Célébration n°3 :

Explication claire du type de célébration et choix de textes. Par un diacre de Bourgogne.

1. Musique de début: « I do it for you » de Bryan Adams

2. Mot d’accueil par le diacre :

Nous sommes rassemblés aujourd’hui, dans ce lieu, pour prier avec B et F, et les entourer de notre affection et de notre amitié avant la célébration de leur mariage civil. Le parcours de l’homme provoque des cassures parfois douloureuses. Malgré cette blessure, B et F ont décidé de sceller une nouvelle union. Ils ont tenu à ce temps de prière. Pour donner une autre dimension à leur démarche commune, un sens sacré, B. veut dire, devant Dieu son ’’oui’’ interne à F.

Ce type de démarche est prévu par nos pères de l’Église. Elle peut être différente selon le diocèse où l’on réside. La célébration de ce temps de prière aujourd'hui n’est pas un mariage sacramentel.

Ayant été appelé à devenir diacre pour être au service des personnes exclues de l’Église, les plus pauvres, celles et ceux qui souffrent, je ne vois pas comment aujourd’hui je ne pourrais prier avec vous sinon en marquant clairement mon engagement personnel devant Dieu, j’en suis fier et suis très heureux de le faire pour B. et F.

C’est, aussi, une chance pour l’Église et pour l’annonce de la Bonne Nouvelle, la parole de Jésus a toujours été tournée vers tous ceux et celles qui en étaient éloignés.

Par votre démarche d’aujourd’hui, B et F, je pense que vous apportez votre pierre au formidable projet d’amour de Dieu, projet d’amour que Dieu a voulu pour toutes et tous.

3. Mot d’accueil par B et F

4. Lecture de la première lettre de saint Paul aux Corinthiens, 13, lue par N

5. Commentaire fait par le diacre

6. Lecture profane par B :

L’amour : un rêve, un chant, une fête.

Un cœur, soudain, qui bat plus vite à l’unisson d’un autre cœur.

Un sourire, un baiser, un appel entendu qui vient briser une solitude. Toi, Moi. Nous deux. Une rencontre, une présence, une communion. Deux vies qui s’embrassent et s’enlacent.

Un poème qui s’écrit mot après mot, jour après jour.

Une promesse, un choix, un don. Une source, une ronde. Un feu de joie. Des mains qui se tendent. Des corps qui s’entendent. Un enfant rieur.

Une tendresse qu’on partage à deux, à trois, à plusieurs comme un goûter. L’amour : un rêve, un chant, une fête, une illumination, une célébration.

7. Lecture de Gustave Thibon, par F :

J’ai écrit ton nom sur le sable, mais la vague l’a effacé.

J’ai gravé ton nom sur un arbre, mais l’écorce est tombée. J’ai incrusté ton nom dans le marbre, mais la pierre a cassé, J’ai enfoui ton nom dans mon cœur, et le temps l’a gardé.

8. Musique : « I will always love you » de Whitney Houston

9. Témoignages d’amitié : témoins, enfants, amis.

10. Engagement de B et F: « Aimer » de Marcel Beauchemin Aimer, c’est être capable de dire : « Viens faire un tour chez moi. » Aimer, c’est pouvoir dire à l’autre : « J’ai besoin de toi. »

Aimer, c’est reconnaître que l’autre peut avoir raison. Aimer, c’est être capable de dire : « je te félicite » Aimer, c’est être capable de dire : « excuse-moi. »

Aimer, c’est être capable d’ouvrir la bouche pour ne dire que la vérité.

Aimer, c’est être capable de tenir sa langue afin de ne pas offenser. Aimer, c’est être capable d’encaisser les coups sans vouloir les remettre. Aimer, c’est être capable de lutter dans la vie sans écraser les autres. Aimer, c’est accepter d’être dérangé par les autres.

Aimer, c’est dire à l’autre qu’on l’aime sans jamais se lasser. Aimer, c’est être capable de dire ensemble : « Notre Père. »

11. Notre Père.

12. Prière universelle

13. Bénédiction finale et envoi :

Que Dieu dont l’amour est tout puissant vous bénisse toutes et tous, spécialement B et F: le

Père, le Fils et le Saint Esprit. Allez dans la paix du Christ. Nous rendons grâce à Dieu !

14. Musique finale : « Midnight Blue » par Louise Tucker

Célébration n° 4 :

Habitué des célébrations, il note les passages obligés. Par un prêtre de Loire Atlantique.

Il y a toujours un mot d’accueil de ma part, expliquant que la demande m’a été faite par le couple en raison de leurs convictions religieuses. J’ajoute que je suis toujours heureux lorsque des personnes viennent me rencontrer pour me demander de prier ensemble, et de se mettre sous le regard de Dieu quelle que soit leur situation humaine. Je précise que ce n’est pas la célébration du sacrement de mariage (je ne revêts jamais une aube). Je précise que nous pouvons souhaiter que l'Eglise évolue quant à ses exigences, mais j'ajoute que l’on ne reprochera jamais à une institution, quelle qu’elle soit, de donner du poids à la parole de quelqu’un, mais l’Eglise ne rejette jamais ceux qu’elle appelle les « blessés de l’amour » et que Dieu veut le bonheur de ses enfants.

Souvent le couple a choisi un beau texte « profane » qui dise quelque chose de beau sur l’amour, le couple, la famille.

Un temps d'écoute d’une belle musique permet un temps de réflexion.

Nous choisissons avec le couple un passage des Ecritures que je commente quelques instants.

J’invite le couple à exprimer lui-même une prière avec leurs mots à eux (prière bien sûr écrite auparavant)

Et je conclus par une prière que j’improvise demandant à Dieu d'accompagner ce couple qui se met en ce jour sous son regard.

Célébration n°5 :

Bénédiction au cours d’une messe dominicale pour des chrétiens pratiquants qui désirent se démarquer d’un mariage. Et texte de bénédiction pour un couple judéo chrétien.

Par un prêtre de Provence.

1. La liturgie de la messe se déroule normalement.

Après la communion, je fais venir les mariés devant l’autel pour appeler la bénédiction de Dieu sur leur amour et sur la construction de leur vie commune.

2. Bénédiction nuptiale pour couple judéo-chrétien :

Dieu d’Abraham, Dieu d’Isaac, Dieu de Jacob, tu as donné à l’homme et à la femme un cœur qui aspire à aimer. Fais que, sanctifiés par l’alliance qu’ils viennent de nouer, D. et J. trouvent leur bonheur en se donnant l’un à l’autre. Fais grandir et mûrir leur amour dans le respect mutuel. Donne-leur d'être fortifiés par les difficultés comme par les joies, que leur amour devienne une source de vie. Qu’ils prennent une part active à la construction d’un monde plus juste et plus fraternel.

Garde-les attentifs aux besoins des autres, des pauvres surtout, qu'ils aient la joie de transmettre la vie à des enfants, et de les élever dans l'amour des autres et le respect de Dieu. Enfin, après avoir vécu longtemps dans la fidélité à ce jour, accueille-les dans ta paix, pour qu’ils chantent merci avec tous les justes de l’histoire humaine.

Nous te prions encore Dieu de miséricorde :Que ceux qui sont mariés trouvent aujourd’hui un renouvellement de leur engagement, Que ceux qui souffrent dans leur couple trouvent un chemin de pardon mutuel, Que ceux qui se sentent abandonnés trouvent en Toi un amour indéfectible. Que ceux qui sont seuls et attendent impatiemment la joie d’aimer trouvent aujourd’hui une raison d’espérer dans la confiance,

Et vous tous qui êtes ici, recevez humblement la bénédiction de Dieu. Que le Seigneur vous bénisse, Allez, et que vienne sur vous la Paix de Dieu.

Célébration n°6 :

Hors d’une église, mais très proche d’un déroulement de mariage. Avec des suggestions

de textes.

Par le même prêtre de Provence.

Lieu : terrain familial. Prévoir les chaises, la sono, le pupitre pour les lectures, une table d’autel et une nappe, une croix. Le prêtre est en aube et chasuble

1. Sonnerie de cloche

2. Procession d’entrée : musique : « Hallelujah » – Jeff Buckley

3. Mot d’accueil du prêtre :

Merci à tous d’être venus. Certains viennent de loin. Ayons une pensée pour ceux que nous avons aimés et dont on aurait souhaité la présence mais qui sont toujours là dans nos cœurs.

Nous voici non pas dans une église mais dans un jardin familial. Ce jardin aujourd’hui devient une chapelle. L et M ont souhaité une bénédiction qui ait sa dimension religieuse, en toute liberté, et en toute profondeur. Ils souhaitent faire une place à Dieu au milieu de leur couple. Peut-être certains d'entre vous sont-ils un peu en froid avec Dieu ? Je voudrais vous proposer une trêve au cours de cette cérémonie, une trêve pour que chacun d'entre nous accepte que Dieu soit l'invité d'honneur.

Au cours de cette cérémonie, je m'adresserai essentiellement à L et M, et à Dieu, dans la prière. Mais au début de cette célébration, c'est à vous, leurs amis et parents, que je m'adresse. Nous allons faire un acte. Ce n’est pas un acte légal, c’est plus que cela, c’est une alliance, une alliance qui nous engage, et où Dieu aussi s’engage. Selon la tradition, c’est L et M qui vont sceller cette alliance par le consentement qu’ils échangeront. A ceux qui sont croyants, pendant cette cérémonie, je demanderai de vous tenir dans la prière. Commençons cette célébration en traçant sur nous le signe de croix, Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit

Tous : Amen

5. Geste de paix.

Autour de vous, assis à côté de vous, peut-être que vous reconnaissez des visages, des amis de L et M, ou bien leurs familles. Peut-être qu’au contraire vous ne connaissez pas vos voisins? C'est pourquoi nous allons commencer ce mariage en prenant le temps de nous tourner les uns vers les autres et de nous dire le lien que nous partageons avec L. et M., et nous échangerons un signe de paix, un signe d'amitié, un signe de bienvenue.

Que la paix de Dieu soit sur vous! Echangeons un signe de paix.

6. Musique : « Vivo per lei »

7. Lectures : 1 Cor, 13. et poème anonyme :

Le devoir sans amour nous rend acharné

La responsabilité sans amour nous rend impitoyable

La justice sans amour nous rend dur

La vérité sans amour nous rend critique

L'intelligence sans amour nous rend rusé

La gentillesse sans amour nous rend hypocrite

L'ordre sans amour donne un esprit étroit

L'honneur sans amour nous rend orgueilleux

La possession sans amour nous rend avare

La foi sans amour nous rend fanatique

La vie sans amour est sans valeur

8. Commentaire du prêtre sur la dimension religieuse de cette aventure.

9. Echange des consentements :

Le prêtre s’adresse à l’assemblée

Vous qui êtes l’entourage de L et M, qui êtes ceux qu’ils aiment et sur qui ils s’appuient, voulez-vous vous engager à les soutenir dans leur parcours, face aux épreuves et aux responsabilités de la vie, pour les aider au mieux, selon votre sensibilité ? Voulez-vous vous y engager aujourd’hui ?

Le prêtre demande aux témoins de venir entourer les fiancés et s’adresse à eux :

- L et M, cette bénédiction suppose que les époux s'engagent l'un envers l'autre sans y être forcés par personne, se promettent fidélité pour toute leur vie et acceptent la responsabilité d'époux et de parents. Est-ce bien ainsi que vous avez l'intention de vivre ?

- Oui

- En présence de Dieu qui est source de votre amour et qui sera toujours avec vous, devant tous ceux qui sont ici, échangez vos consentements.

- L, voulez-vous prendre pour épouse M, et lui rester fidèle dans le bonheur ou dans les épreuves, dans la santé comme dans la maladie, pour l’aimer tous les jours de votre vie ?

- Oui

- M, voulez-vous prendre pour époux L, et lui rester fidèle dans le bonheur ou dans les épreuves, dans la santé comme dans la maladie, pour l’aimer tous les jours de votre vie ?

- Oui

10. Bénédiction des alliances :

Bénis, Seigneur, M. et L., sanctifie-les dans leur amour. Que ces alliances soient le signe de ta présence au cœur de leur union, par Jésus, le Christ, notre Seigneur.  Amen

11. Echange des alliances

12. Musique : « Oh happy days ! »

13. Vœux des témoins et des proches aux mariés.

14. Rite du sable :

1er témoin :

L et M, vous venez de sceller votre union par l’échange de vos consentements et de vos alliances, et vous avez fait promesse de vous engager l’un envers l’autre pour toute votre vie.

2ème témoin :

Aujourd’hui, le lien qui vous unit sera aussi symbolisé par l’association de ces deux sables : chacune de ces couleurs représente ce que vous êtes, l’un et l’autre, ainsi que tout ce que vous avez été et deviendrez.

3ème témoin :

En versant le sable de ces deux vases dans un troisième, ils formeront un tout. Comme ces grains de sable entremêlés, leurs couleurs individuelles restant clairement apparentes et distinctes, vos vies et vos personnalités le resteront aussi, formant une seule entité tout en gardant les caractéristiques individuelles de chacun. 4ème témoin : Et tout comme ces grains de sable ne pourront plus jamais être séparés dans des récipients individuels, tel sera votre couple et telle sera votre famille. Vous êtes unis à tout jamais...

15. Bénédiction nuptiale :

Seigneur notre Dieu, créateur de l'univers et de tout ce qui vit, tu as fait l'homme et la femme à ta ressemblance; et pour qu'ils soient associés à ton œuvre d'amour, tu leur as donné un cœur capable d'aimer.

Tu as voulu qu'aujourd'hui, M et L unissent leur vie, pour chercher à s'aimer chaque jour davantage, à l'exemple du Christ Jésus, qui a aimé les hommes jusqu'à mourir sur une croix. Bénis, protège et fortifie l'amour de ces nouveaux époux: que leur amour soutienne leur fidélité; qu'il les rende heureux et leur fasse découvrir la joie du don total à celui que l'on aime.

Que leur amour, semblable à ton amour, Seigneur, devienne une source de vie; qu'il les garde attentifs aux appels de leurs frères, et que leur foyer soit ouvert aux autres.

En s'appuyant sur leur amour, qu'ils prennent une part active à la construction d'un monde plus juste et plus fraternel, et soient ainsi fidèles à la vocation de leur baptême.

Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen !

16. Musique et signatures. « Con Te Partiro » (au moment de la signature)

Célébration n° 7 :

Formule d’engagement et idées de textes.

Par un prêtre de Normandie.

1.  Mot d’accueil des fiancés :

Ne nous enfermons pas dans notre passé ! Ce sont les mots que nous avons choisi pour commencer cette célébration.

Ces quelques mots, je les retiens d'une homélie de (nom du prêtre qui les a accompagnés). C’est lui que nous tenons en priorité à remercier de nous avoir amené à ce jour. Dans les pas de Jésus, il est pour nous un guide, sans qui nous n'aurions jamais entrepris cette démarche de vouloir sceller notre amour devant Dieu.

Ce jour est pour nous deux, comme une arche, un passage, sur le chemin de notre couple, car voici 15 ans que nous avons débuté ce voyage, et, à la volonté de Dieu, nous espérons que nous n'en verrons jamais la fin.

2. Lecture : Des traces sur le sable

J'ai rêvé que je cheminais sur la plage, en compagnie du Seigneur,

Et que, dans la toile de ma vie se réfléchissaient tous les jours de ma vie. J'ai regardé en arrière, et j'ai vu qu'à ce jour où passait le film de ma vie

surgissaient des traces sur le sable : l'une était mienne, l'autre celle du Seigneur. Je me suis arrêté, j'ai regardé en arrière.

J'ai retrouvé alors qu'en certains endroits, il y avait seulement une empreinte de pied ... Et ces lieux coïncidaient justement avec les jours les plus difficiles de ma vie, les jours de plus grande angoisse, de plus grande peur, et de plus grandes douleurs ... J'ai donc interrogé : « Seigneur, tu as dit que tu étais avec moi tous les jours de ma vie, et j'ai accepté de vivre avec toi. Mais, pourquoi m'as-tu laissé seul dans les pires moments de ma vie ? »

Et le Seigneur me répondit : « Mon enfant, je t'aime, j'ai dit que je serais avec toi, et que je ne te laisserais pas une seule minute. Je ne t'ai pas abandonné. Les jours où tu as vu à peine une trace sur le sable furent les jours où je t'ai porté ....

3. Chant : « L’amour a fait les premiers pas, l’amour a préparé la noce… »

4. Lecture du livre de Tobie 8, 5-10

5. Engagement :

P. Je m'engage à te rendre ton amour dans la fidélité et le soutien tout au long des épreuves de notre vie,

S. Je m'engage, par mon amour à te soutenir et te rester fidèle tout au long des épreuves de notre vie.

Ensemble : Par cet engagement devant Dieu, nous souhaitons que notre couple soit uni et confiant sur le chemin de notre vie.

S. A nos enfants, nous avons essayé de leur apprendre l'amour, la solidarité, la tolérance et le respect des autres.

P. Nous espérons que leur personnalité s'éveillera en respectant la différence des autres.

Ensemble : Certains que nous pouvons compter l'un sur l'autre, nous souhaitons que notre foyer représente pour nos familles et nos amis, un lieu de paix, d'amour et de pardon.

S. Seigneur, nous te remercions pour les enfants que tu nous as donnés et nous te demandons de protéger et d’aider notre famille, dans les difficultés de la vie.

P. Merci mon Dieu d'avoir voulu que nos chemins se rencontrent et merci à nos familles

respectives qui nous ont accueilli chaleureusement.

Ensemble : Merci à vous tous, parents et amis, pour avoir trouvé un moment à passer avec nous.

6.  Notre Père

7.  Chant ;

Toi, le Tout Puissant, humblement tu t'abaisses. Tu fais ta demeure en nous Seigneur.

8.  Prière universelle :

Seigneur, sûrs de notre amour, nous souhaitons que les couples présents ce jour, ou dans nos pensées, voient leurs sentiments renforcés à l'issue de cette réunion.

Refrain : Sûrs de ton amour et forts de notre Foi, Seigneur nous te prions.

9.  Témoignage :

Dire du bien des autres et le dire à haute voix.

Ne jamais se comparer aux autres, une telle comparaison ne conduit qu'à l'orgueil et à la désespérance, sans rendre heureux.

Vivre dans la vérité sans craindre d'appeler bien ce qui est bien et mal ce qui est mal.

Résoudre les conflits par le dialogue et non par la force : garder en soi les rancœurs ne peut qu'enfermer dans la tristesse.

Dans ce dialogue, commencer avec ce qui rassemble, et n'aborder qu'après ce qui divise. Faire le premier pas de la réconciliation avant le soir.

Être persuadé que pardonner est plus important que le fait d'avoir raison.

10. Je vous salue, Marie.

11. Chant : « La première en chemin… »

Célébration n° 8 :

Une déclinaison très claire des étapes. Par un prêtre du Rhône.

1. L'Accueil

- Chant d'entrée ou musique

- Appel du couple

- Accueil par le prêtre

- Prière pénitentielle

2. La Parole de Dieu

- Première lecture

- Chant ou psaume

- Alléluia

- Evangile

- Homélie

3. La Prière pour le Couple

- Prière du couple

- Prière de bénédiction du prêtre

- Chant d'action de grâce ou musique

4. La Prière de l'Église

- Prière universelle

- Notre Père

5. L'Envoi

- Geste proposé à l'assemblée (musique)

- Bénédiction finale

- Chant ou musique de sortie

6. Texte de bénédiction

Nous te bénissons Dieu notre Père, car tu as voulu que ton Fils vive dans une famille humaine en partageant ses joies et ses peines.

Nous te prions pour N. et N. et leur famille. Garde-les sous ta protection, fortifie-les par ta grâce, rends-les paisibles et heureux.

Donne leur, ainsi qu’à tous les membres de leur famille les dons de ton Esprit, qu'ils manifestent par une charité active la grâce de ta bénédiction.

Aide tous les membres de leur famille à s'assister mutuellement dans l'épreuve et la souffrance.

Fais les vivre dans la concorde et l'amour à l'exemple de ton Fils, Jésus-Christ, notre

Seigneur, qui est vivant avec Toi et le Saint Esprit, pour les siècles des siècles.

Célébration n°9 :

Prière d’ouverture et prière universelle.

Par un prêtre des Pyrénées.

1. Musique ou chant (au choix des fiancés)

2. Mot d’accueil par le célébrant

3. Prière d’ouverture (célébrant) :

Seigneur nous voici réunis autour de ...

Ils viennent (ou ils vont) de sceller leur union devant le représentant des Pouvoirs Publics. Ne cesse jamais de leur témoigner ta tendresse de Père.

Accompagne-les tout au long de leur vie, au milieu des joies et peines, dans le bonheur et les épreuves.

Nous te le demandons par Jésus-Christ Notre Seigneur, vivant pour les siècles de siècles.

4. Lecture de la 1ère lettre de Saint Jean

Mes bien-aimés, aimons-nous les uns les autres, puisque tout l’amour vient de Dieu…

5. Chant (au choix)

Proposition : « Trouver dans ma vie ta présence… »

6. Evangile de Jésus-Christ selon Saint Jean :

A l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « Mon commandement le voici : Aimes-vous comme je vous ai aimés…

7. Prière Universelle

Nos deux amis s’aiment et engagent ensemble leur avenir.

Seigneur, garde dans le bonheur d’aimer tous les couples ici présents.

Seigneur écoute-nous

Seigneur exauce-nous

Des hommes et des femmes ne trouvent pas de sens à leur vie. Seigneur, qu’ils rencontrent sur leur chemin des témoins de ta tendresse.

Seigneur écoute-nous

Seigneur exauce-nous

Dans notre société règne le chacun pour soi. Seigneur, que la joie dont tu nous combles en ce jour dise au monde que le don de soi est plus fécond que l’égoïsme.

Seigneur écoute-nous

Seigneur exauce-nous

Nombreux sont les pays où les droits de l’homme sont bafoués. Seigneur, que ton Esprit de vérité et de charité nous pousse à construire un monde juste et fraternel.

Seigneur écoute-nous

Seigneur exauce-nous

8. Notre Père

9. Bénédiction des anneaux :

Seigneur, ces anneaux que N. et N. portent à leur doigt et qu’ils viennent de (ou vont) échanger, leur rappellent leur engagement réciproque. Qu’ils soient pour eux et pour tous, le signe de ta fidélité indéfectible, et de ta présence au cœur de nos vies. Par Jésus, le Christ, Notre Seigneur. Amen

10. Musique ou chant final

Célébration n° 10 : Clarté du mot d’accueil. Par un curé du Sud Est.

1. Mot d’accueil.

Nous voilà entre chrétiens, en famille, entre amis mais surtout en communauté d’Eglise. C’est « l’Eglise qui est à Dauphin » qui se réunit pour prier le Seigneur avec et pour N. et  N. qui viennent de se marier.

Nous savons qu’ils ne peuvent pas recevoir le sacrement de mariage puisque N. l’a déjà reçu. Le sacrement de mariage en effet ne se reçoit qu’une fois car il s’appuie sur le toujours du contrat de mariage qui appelle les époux à faire alliance et à vivre la fidélité pour toujours. Le sacrement de mariage devient ainsi, pour nous chrétiens, signe de notre foi en Dieu qui fait alliance pour toujours avec nous et qui est pour toujours le Dieu fidèle. Recevoir plusieurs fois le sacrement de mariage serait le priver de sens. Ce n’est donc pas, du tout, une sanction. L’Église se doit seulement d’être en cohérence entre le sacrement auquel elle croit et le signe qui le désigne. Nous sommes d’ailleurs tous réunis, aujourd’hui, dans la joie et l’action de grâce et nous voulons, parce que nous sommes chrétiens, prier le Seigneur pour qu’il bénisse N. et N. nos deux jeunes mariés. Et du coup, nous nous retrouvons presque dans la situation des premiers chrétiens, avant que ne soit institué le sacrement de mariage : les familles étaient réunies et le père de la famille du marié (ou le prêtre par la suite) demandait la bénédiction de Dieu sur les jeunes époux.

Je vais donc d’abord vous inviter à nous rassembler dans la prière. Nous écouterons ensuite la parole de Dieu et je demanderai enfin au Seigneur de bénir le couple et les alliances de nos jeunes mariés.

Si vous le voulez, vous pouvez vous mettre debout.

Et nous entrons dans la célébration en faisant sur nous le signe des chrétiens, le signe de la croix.

Le Seigneur soit avec vous. Et avec votre esprit.

Prions le Seigneur.

Seigneur, tu nous rassembles autour de N. et de N. qui sont venus dans cette petite chapelle te confier leur amour, et te demander de les bénir.

Attache les, l’un à l’autre, dans un amour sans partage, et donne-leur de s’aimer sans aucun égoïsme pour qu’ils soient les témoins de ton amour. Par Jésus-Christ.

2. Lecture de la Parole de Dieu

Deux textes à choisir : une lecture et un passage d’évangile. Et, pourquoi pas un psaume

chanté. Un mot de commentaire des textes dans le style : voilà ce qui me plaît de retenir de ces textes et qui me semble porteur pour notre prière.

3. Prière universelle bien « sentie » et préparée par un (ou les) parent(s).

4. Bénédiction des jeunes mariés.

Prions maintenant tous ensemble. Et demandons à Dieu de répandre sa bénédiction sur ces nouveaux époux.

Seigneur regarde avec bonté N. et N. qui se sont unis (ou : qui vont s’unir) par les liens du mariage et qui demandent le secours de ta bénédiction.

Envoie sur eux la grâce de l’Esprit Saint : par ta charité répandue dans leurs cœurs, qu’ils demeurent fidèles à l’alliance conjugale.

Que N (la mariée) …… soit toute paix et tendresse ;

Que N (l’époux) ……….lui donne sa confiance ; Qu’il soit un époux proche et un père attentif.

Nous t’en prions, Seigneur, accorde-leur d’être fermes dans la foi, de se nourrir  de la puissance de l’Evangile, et d’aimer tes commandements ;

Qu’ils se gardent fidèles l’un à l’autre, et que leur vie soit belle aux yeux de tous. Qu’ils aient la joie d’avoir des enfants. Et qu’un jour, enfin, ils soient les invités de ton Royaume.

Nous te le demandons par Jésus, le Christ, notre Seigneur.

5. Bénédiction des alliances

S’ils ont déjà les alliances à leur doigt, le prêtre serre leurs mains dans les siennes.

S’ils ne se sont pas donnés les alliances à la mairie, alors les alliances sont présentées au prêtre qui les bénit en disant, par exemple

Seigneur, bénis ces alliances.

Donne à N. et à N. de se garder l’un à l’autre une parfaite fidélité : qu’ils demeurent dans la paix en faisant ta volonté, Et qu’ils vivent toujours dans l’amour mutuel.

et ils se donnent les alliances, si ce n’est pas déjà fait.

Pour conclure :

Nous terminons en priant Dieu, notre Père, comme Jésus nous a appris à le faire :

6. Notre Père.

7. Et, pourquoi pas une prière à la Vierge ?

Ajouter un commentaire