Vous êtes ici

« Bon Livre » n°8, août 2016. Jacques Musset, Repenser Dieu dans un monde sécularisé

Hervé Lauriot Prévost

Prix littéraire de la Conférence : « Bon Livre » n°8, août 2016

Cette « Note de lecture » vous invite à vous procurer l’ouvrage, à le lire, afin de pouvoir voter pour le livre de votre choix, parmi les douze « bons livres » proposés par la Conférence.

Jacques Musset, Repenser Dieu dans un monde sécularisé

Éditions Karthala – octobre 2015 – 252 pages – 19 €

Voici un livre décapant et très intéressant. Une démolition systématique des idées reçues qui s’appuie sur une connaissance approfondie de l’histoire de l’Église, de ses rapports avec les pouvoirs et de sa tentation permanente de considérer ses ouailles comme des sujets et non comme les membres d’une communauté appelée à vivre et à partager l’Évangile dans le monde et à l’époque où elle se trouve.

Ancien prêtre, aujourd’hui marié, Jacques Musset remet en cause les bases de la foi enseignées officiellement, sans précautions d’aucune sorte et en toute liberté de conscience.

La distinction entre la foi en Dieu et en Jésus-Christ d’une part et la foi en l’Église, la liturgie traduite en un français totalement inintelligible, le fait qu’à ses yeux le christianisme n’est pas seulement une pratique religieuse et morale, que les conceptions de l’institution sur le péché, mortel ou véniel ne sont absolument plus crédibles dans le monde moderne, font de cet ouvrage une remise en question générale et globale de l’Église dans le monde actuel.

S’appuyant beaucoup sur Marcel Légaut auquel il voue une grande admiration et sur un certain nombre de penseurs contemporains comme le philosophe athée André Comte-Sponville, Jacques Musset pose nombre de questions qu’on ne peut éviter sous peine de s’exclure totalement du monde d’aujourd’hui.

Cependant cette lecture demande de la part du lecteur une certaine culture. En effet, accéder à une communauté dont l’encadrement ne serait plus directif mais communautaire demande une réflexion profonde qui ne peut se faire que sur une connaissance des bases de la foi et des contraintes de la société dans laquelle nous vivons.

Il reste que c’est un ouvrage important qui dit tout haut ce que beaucoup pensent au fond d’eux-mêmes. Il est donc à lire, même si certaines positions peuvent paraitre outrées, car il présente une nouvelle approche de Dieu et de l’Église, originale et totalement en phase avec la modernité.

 

Hervé Lauriot Prévost

Rubrique du site: 
Livres sélectionnés et le prix littéraire 2016
Ajouter un commentaire