Vous êtes ici

La Bible racontée comme un roman, par Christine Pedotti

Anne Soupa

Christine Pedotti persévère : le tome 2 de sa Bible racontée comme un roman est paru en novembre 2016. Et il est aussi captivant que le  premier. Encore une fois, il faut redire combien il est dommage de se croire obligé d’acheter une Bible si c’est pour la laisser dormir sur une étagère. Ceux qui ont la chance d’avoir déjà une culture religieuse ou un groupe de lecture peuvent être aidés à entrer dans le texte malgré la distance d’une culture ancienne, aux mœurs qui ne sont plus tout à fait les nôtres. Mais comment feront ceux qui n’ont pas cette chance ? Le livre de Christine Pedotti est pour eux. Pourquoi ? Parce qu’elle ne disserte pas, ne dissèque pas, mais elle raconte.

Ce second tome nous fait quitter les cinq premiers livres de la Bible – ou Torah pour les juifs – pour les livres dits « historiques » dans les bibles chrétiennes, ou « prophétiques » dans les bibles juives. D’un point de vue narratif, cela forme un grand ensemble continu, qui commence avec l’entrée en Terre Promise et va jusqu’au schisme entre les deux royaumes, celui du Nord et celui du Sud.

Cette unité donne de la force au travail de Christine, et l’unité est encore renforcée par le code adopté pour ce roman, qui est de faire raconter « l’histoire des Pères » par les scribes ou leur entourage, le soir à la veillée. En ce qui concerne le Livre de Josué, véritable casse tête des exégètes qui échouent à comprendre la genèse de sa rédaction, et peinent à retrouver trace dans l’archéologie des informations bibliques sur les villes, les batailles, les forces en présence lors de l’entrée du peuple en Terre Promise, Christine Pedotti a une jolie trouvaille. Elle fait raconter l’affaire par une bande de gamins menée par le fils du scribe, le petit Joseph. Et comme de bien entendu, dans la bouche des gamins, le moindre fait grossit, grossit, jusqu’à rejoindre le genre épique qui déroute tant les spécialistes. Cela éclaire le lecteur que nous sommes sur cette inflation de chiffres et de performances. Mais attention, ce n’est pas qu’un jeu. Cela dit que l’écriture de ces livres, et de certaines parties d’autres livres, est à prendre avec la conception de l’histoire des Anciens. Il s’agit d’édifier, de construire une opinion, et non pas d’abord d’informer de manière rationnelle et scientifique, comme nous autres modernes le croyons.

Un grand moment de ce livre si agréable à lire a retenu toute mon attention : c’est le cycle de David, le roi selon le cœur de Dieu. L’histoire de ce jeune homme roux à la belle tournure et au beau regard a de quoi combler tout romancier. En effet, David aura tout connu de la vie : l’élection du Seigneur, la protection d’un prophète bienveillant, la vie d’un chef de guerre qui battait la campagne, puis un insolent succès en devenant roi. Il aura fait ce qui est bon aux yeux du Seigneur, et il aura aussi fauté en prenant le mari de Bethsabée pour le porter au cœur de la bataille afin de le faire mourir. Il aura mené bataille sur bataille, agrandi son royaume comme jamais, mais il aura vu mourir son ami Jonathan, et ses chefs de guerre, parfois fidèles parfois félons. David n’a rien refusé de l’ambivalence humaine. Il a accepté d’être bon et accepté d’être mauvais, mais jamais n’a éloigné son cœur de Dieu. Et lui qui souffrait des colères injustifiées de Saül, lui qui avait joué de la harpe pour atténuer sa nostalgie, il pleurera comme un enfant lors de sa mort… La fin de son règne est, comme celle de Louis XIV, marquée par les deuils et les revers. Quelle vie, aventureuse, tumultueuse, une vie qui ne s’épargne pas, mais se donne à ce qui advient ! Ce récit comblera le lecteur le plus exigeant. Des annexes méthodologiques, enfin, permettent au lecteur de comprendre l’histoire de la rédaction de ces récits et leurs liens avec les événements historiques. Un livre passionnant à lire et à offrir.
 

Anne Soupa

Christine Pedotti, La Bible racontée comme un roman, tome 2 – Éditions XO, novembre 2016 – 315 pages –19,90€.

Rubrique du site: 
Recensions des livres publiées à la Une
Mot-clefs: 
romanTNOC
Ajouter un commentaire